Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique de l'Ouest Lutte contre le terrorisme: le Burkina Faso défend ses initiatives locales de sécurité ou « Koglwéogo »


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Lutte-contre-le-terrorisme:-le-Burkina-Faso-defend-ses-initiatives-locales-de-securite-ou--Koglweogo-

Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a été saisi, ce jeudi à Genève, du rapport sur l’examen périodique du Burkina Faso qui s’est déroulé le 7 mai 2018. Lors du processus, 204 recommandations ont été formulées au Burkina Faso. Sur ce nombre, 184 recommandations ont été acceptées.

Selon le Ministre de la justice et des droits de l’homme du Burkina Faso, Bessolé René Bagoro. « après examen, douze recommandations n’ont pas été acceptées par le gouvernement, car elles s’adaptent difficilement, pour le moment, aux réalités socioculturelles et économiques du Burkina Faso ».

Parmi ces recommandations rejetées par Ouagadougou, figure l’épineux dossier des initiatives locales de sécurité, notamment les Koglwéogo, « qualifiées à tort de groupes d’auto-défense » ou de « milices ».

Le Ministre de la justice a rappelé que dans un contexte où le pays fait face à une crise sécuritaire caractérisée par la montée du terrorisme, la vision du gouvernement est d’encadrer ces initiatives pour les rendre plus efficaces et respectueuses des droits de l’homme dans la co-production de la sécurité.

À ce titre, un décret portant définition des modalités de participation de la population à la mise en œuvre de la police de proximité a été adopté pour encadrer ces initiatives locales de sécurité. Des actions de formation et de sensibilisation aux droits de l’homme sont également déployées en direction de ces initiatives locales afin d’améliorer leur coopération avec les forces de sécurité et de défense.

Par ailleurs, des poursuites judiciaires ont été engagées contre les membres de ces groupes suspectés de mauvais traitements, a expliqué le Ministre.

L'AUTEUR
ONU


Autres titres
Afrique Soudan du Sud: des milliers de civils fuient le regain de violences dans l’État d’Equatoria-Central 
République Centrafricaine L’ONU appelle à soutenir la mise en oeuvre de l’accord de paix conclu à Khartoum 
Burkina-Faso Force conjointe du G5 Sahel : « Les bataillons sont déployés », selon Mme Aichatou Boulama Kane 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique de l'Ouest Filière thon : la Côte d’Ivoire, 2ème pays exportateur mondial avec 270000 tonnes par an 
Afrique de l'Ouest CEDEAO: la BAD signe un accord de 22,7 millions $ pour le corridor routier Abidjan-Lagos 
Afrique de l'Ouest L’OIM a rapatrié un millier de Ghanéens de Libye et du Niger depuis 2017 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires