Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Le dialogue social en vedette à la Une des journaux marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens marocains parus ce mercredi se focalisent sur le dialogue social.

+Aujourd'hui le Maroc+ indique que le discours royal à l’occasion de la Fête du trône était suffisamment clair sur l’importance et l’urgence de relancer le dialogue social, notant que la balle est désormais dans le camp des partenaires sociaux.

Les syndicats et le gouvernement n’avaient pas pu conclure un accord à la veille de la dernière Fête du travail, car les négociations avaient buté sur la question de la hausse des salaires dans la fonction publique, constate le journal.

Alors que les syndicats demandaient une hausse généralisée des salaires, l’exécutif voulait limiter cette hausse aux tranches inférieures, relève-t-il, soulignant la nécessité de lâcher du lest pour permettre au dialogue social d’avancer.

+Bayane Al Yaouam+ écrit que le discours du trône ne s’est pas contenté d’établir le diagnostic de la réalité sociale ou de rappeler les dysfonctionnements et les aspects de la précarité, mais a présenté une feuille de route avec des priorités et délais bien définis.

Il est certain que la question sociale se pose aujourd’hui avec force et qu’elle est à l’origine de plusieurs crispations dans certaines régions, mais la réforme globale des politiques et des programmes publics relatifs à la protection sociale et le renforcement de leur synergie sont de nature à réaliser la performance souhaitée, affirme-t-il.

+L’Economiste+ relève que les actions sociales et leurs loupés sont dans toutes les conversations pour ceux qui sont du bon côté de la barrière sociale, justement comme chez ceux qui sont du mauvais côté.

Quand on a eu quelques chaudes alertes sécuritaire ou économique autour de ce sujet, le dialogue s’inscrit en haut de l’agenda, constate-t-il.

Pour sa part, +Al Akhbar+ rapporte que plusieurs organisations syndicales ont convenu d’adresser une lettre commune au chef du gouvernement pour lui demander d’exiger de ses ministres d’être présents à la table des négociations. Un accord a été trouvé, aussi, entre les centrales pour adresser le même message à la CGEM afin de se retrouver autour de la même table.

Selon certaines sources, les dirigeants syndicaux ont, lors de ces réunions, rejeté sur le gouvernement la responsabilité de la rupture du dialogue social au mois de mai dernier. Ils estiment que l’évocation de ce sujet dans le discours royal est très significative dans la mesure où il met l’accent sur la nécessité de poursuivre le dialogue social en dépit de ses résultats. Et du coup, ajoutent les dirigeants syndicaux: « l’intervention royale consolide la position des syndicats qui, à maintes reprises, avaient demandé au gouvernement de prendre les choses au sérieux et de s’éloigner des dialogues folkloriques ».

Selon les mêmes sources, les syndicats avaient condamné les tentatives du gouvernement qui essayait de leur imputer la responsabilité de l’échec du dialogue social. Avant d’ajouter que ce sont les syndicats qui ont appelé le gouvernement au dialogue. L’exécutif avait, alors, répondu par l’affirmatif à l’approche du 1er mai afin de calmer les esprits, mais il a rapidement fermé les portes au nez des syndicats avant de les menacer de prendre des décisions unilatérales.



Autres titres
Algérie Interdiction du port du nijab dans l’administration 
Congo, République du Football, salubrité et lutte contre la corruption au menu de la presse congolaise 
Burkina-Faso Justice et sécurité au menu des quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc Ouh là là, la belle correction enfilée par les saoudiens aux terropolisariens et à leurs mentors algériens à l'ONU ! 
Maroc Politique, économie, sociale et santé au menu des quotidiens marocains 
Maroc Grave accident ferroviaire : des morts et blessés 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires