Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique de l'Ouest Le Nigeria adopte une loi pour réduire l'âge d'éligibilité aux fonctions publiques


Politique

Agenceecofin | | Commenter |Imprimer
Le-Nigeria-adopte-une-loi-pour-reduire-l-age-d-eligibilite-aux-fonctions-publiques

Le Nigeria a adopté, cette semaine, une loi visant à réduire l’âge minimum requis pour les fonctions publiques, a indiqué, ce vendredi, l’agence de presse américaine Reuters.

Selon les informations relayées par le média, l’adoption de cette nouvelle loi s’inscrit dans le cadre d’une campagne visant à promouvoir l’accès aux postes de responsabilité à la jeunesse, dans un paysage politique dominé par des dirigeants issus de la « vieille génération ».

Ainsi, l’âge minimum requis pour être éligible à la magistrature suprême passe de 40 à 35 ans, tandis que celui des candidats au parlement passe de 30 à 25 ans.

A quelques mois de l'élection présidentielle prévue pour 2019, cette nouvelle loi devrait susciter de nouvelles candidatures, alors que l’actuel président Muhammadu Buhari, âgé de 75 ans, a récemment annoncé sa candidature pour un second mandat.

Notons que l’âge requis pour les fonctions de sénateur et de gouverneur n’a pas été revu à la baisse. « C'est une question qu'il faudra peut-être régler à l'avenir », a déclaré le président Buhari, lors de la cérémonie de promulgation de la nouvelle loi.

Moutiou Adjibi Nourou



Autres titres
Mali 2ème tour de la présidentielle: le Communiqué du POCIM 
Côte D'Ivoire 4ème Congrès Fenujeci Diabaté Gaoussou élu président avec 52,42% 
Gabon 17 août 2018: Ali Bongo à cœur ouvert sur Facebook 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique de l'Ouest CEDEAO: Muhammadu Buhari porté à la tête de la présidence des chefs d’Etats 
Afrique de l'Ouest Les questions sécuritaires domineront le sommet conjoint des chefs d’Etat de la CEEAC et de la CEDEAO 
Afrique de l'Ouest Communiqué final de la septième conférence au sommet du traité d’amitié et de coopération entre le Burkina Faso et la République de Côte d’Ivoire 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires