Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Diversité de sujets à la Une des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens marocains parus ce mercredi traitent de divers sujets notamment le soutien du Maroc à la Palestine, le dialogue social, la crise de la SAMIR, la production céréalière et le dossier de candidature du Maroc au Mondial 2026.

+Le Matin+ rapporte que le Roi Mohammed VI a présidé, supervisé personnellement et donné le coup d’envoi, mardi, à l’aéroport international de Casablanca de l’opération d’acheminement de l’aide humanitaire destinée au peuple palestinien frère.

Cette opération englobe le déploiement d’un hôpital de campagne des Forces Armées Royales, l’octroi de couvertures et d’un lot de médicaments de première nécessité, ainsi que la fourniture d’une aide alimentaire par la Fondation Mohammed V pour la solidarité, ajoute-t-il.

Au volet social, +Al Ahdath Al Maghribia+ écrit que les centrales syndicales ont exprimé leur rejet de la décision unilatérale du gouvernement de mettre en œuvre le projet d’accord qui était l’objet des négociations menées avant le 01 mai dernier, faisant savoir que tout dialogue qui transgresserait ce projet d’accord sera « insignifiant ».

Le gouvernement ne doit pas mettre en œuvre des mesures auxquelles les syndicats n’ont pas acquiescé, ont mis en garde des sources de la CDT et de l’UMT.

+Akhbar Alyaoum+ fait savoir que Omar Belafrij, député de la Fédération de la Gauche Démocratique, a appelé à auditionner les chefs des sociétés des carburants au Maroc, au sujet des grands bénéfices qu’ils ont obtenus après la libéralisation des prix des carburants.

Belafrij, qui a renouvelé cet appel en conférence de presse, estime que cette audition permettra d’entendre les points de vue de ces sociétés, qui ont accumulé des profits d’environ 117 milliards après la libéralisation des prix.

+Les Inspirations Echos+ relève que la production céréalière au titre de l’actuelle campagne agricole devrait atteindre le niveau exceptionnel de 98,2 millions de quintaux, soit une hausse de 3% par rapport à la campagne précédente.

Le quotidien souligne que ces prévisions dépassent celles établies par la loi de Finances 2018. Le département des Finances tablait, en effet, sur une campagne 2017-2018 assortie d’une production céréalière de 70 millions de quintaux.

La bonne performance de la récolte céréalière s’explique grâce à un rendement moyen record de 21,8 Qx/ha, en augmentation de 23% par rapport à la campagne précédente. Pourtant, les superficies ont connu une baisse de 12%. Cette production a été réalisée sur une superficie emblavée en céréales principales de 4,5 millions d’hectares en 2016-2017, soit moins de 12% par rapport à la campagne précédente.

+Akhir Saa+ rapporte que les syndicalistes de la Socité marocaine d’industrie de raffinage (SAMIR) ont affirmé que si la société ne reprenait pas son activité, le Maroc perdrait 20 milliards de dirham en tant que dette déjà contractée.

Cette mise en garde a été lancée lors d’une conférence tenue par la Fédération de la gauche démocratique (FGD) sur la crise de la Samir. Houcine El Yamani, secrétaire général du Syndicat national des industries du pétrole et du gaz, a fait état de la perte de 3500 postes pour les travailleurs de la permanence, un probable licenciement de 900 salariés permanents et la perte de 20.000 emplois auprès des sociétés marocaines, notamment les PME. Selon lui, un sur dix des habitants de la ville de Mohammedia va perdre son moyen de subsistance.

Au registre sportif, +Al Massae+ indique que l’ex-patron de la FIFA, Joseph Blatter, est, dans son livre publié dernièrement, revenu sur la candidature du Maroc pour l’organisation de la Coupe du monde 2026. Ainsi, après plusieurs sorties médiatiques et de nombreux posts et tweets sur internet, l’ancien homme fort de la FIFA a pris le temps de s’attarder sur le cas du Maroc, et expliquer le fond de sa pensée.

Dans les paragraphes du livre, qui s’intitule «Ma vérité», il estime que pour que justice soit faite, le Maroc doit organiser la Coupe du monde 2026. Avant de préciser que l’organisation conjointe est une mauvaise idée, et qu’elle n’a jamais donné satisfaction, citant le cas du Japon et de la Corée du Sud. Il d’ailleurs révélé que lui-même, lorsqu’il était en exercice, avait refusé des candidatures conjointes de pays européens, rapporte le quotidien arabophone.

Pour aller encore plus loin, Blatter a jugé que le dossier de candidature nord-américain, composé des Etats-Unis, du Canada et du Mexique, ne respecte pas les critères d’éligibilité et qu’il contredit la décision du comité exécutif de la FIFA.

De même, il estime que les justifications de l’actuel président de la FIFA, Gianni Infantino, relatives à l’ouverture sur les organisations conjointes pour réussir le passage de 32 à 48 équipes participantes au Mondial, sont insensées. De ce fait, permettre une candidature à trois ne peut se justifier que par un intérêt financier sous-jacent. Raison pour laquelle Infantino cherche par tous les moyens à éliminer le dossier marocain avant l’étape du vote.



Autres titres
Bénin Propagande à l’effigie de Patrice Talon: la présidence dit NON 
Cameroun Des experts onusiens appellent à protéger la liberté d’expression 
Cameroun L’élection du président de la Fecafoot passionne les journaux camerounais 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc Migration et économie au menu des quotidiens marocains 
Maroc Approbation du Pacte de Marrakech sur les migrations 
Maroc Immigration: régulation de situation pour plus de 50 000 immigrés 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires