Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc La justice sociale et le fléau des accidents de la route se bousculent à la Une des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La justice sociale, les enjeux de la nouvelle charte de la majorité et la problématique des accidents de la route au Maroc sont les principaux sujets traités par les quotidiens parus ce mercredi.

+Al Ittihad Al Ichtiraki+ qui aborde la justice sociale au Maroc, indique que le Royaume dispose aujourd'hui de nombreux mécanismes constituant la base à mettre en œuvre pour accélérer le rythme de la justice sociale.

Le Maroc, qui a conçu plusieurs stratégies, plans et programmes, dans le domaine socioéconomique en particulier, a également besoin de mettre en application cet acquis, mettre la question des jeunes au cœur du modèle de développement escompté, changer les mentalités et consolider la culture de l’initiative, estime la publication.

Et de souligner que l’équilibre entre les régions, la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit, le respect des droits de l’Homme, l’amélioration de la qualité du système éducatif et de santé, l’égalité des chances et l’élimination de la pauvreté, entre autres, sont le prérequis de la justice sociale à laquelle aspire le citoyen marocain.

+Aujourd’hui le Maroc+ revient, quant à lui, sur la nouvelle charte de la majorité, signée par les six partis constituant le gouvernement. Le journal souligne l’obligation pour les directions des partis de faire en sorte que « la ligne directrice de leurs formations, du moins jusqu’à la fin du mandat, soit cohérente avec les orientations générales convenues au sein de la de coalition ».

En toute logique, l’action des représentants d’un parti de la majorité au sein du parlement « ne peut et ne doit pas faire passer en premier des considérations autres que celles compatibles et dictées par les directives de la majorité », suggère-t-il, fustigeant le recours de certains partis au « soutien critique » qui, selon lui, « consiste en un jeu malsain d’un pied dedans et un pied dehors », et constitue « un moyen d’être toujours du bon côté », pour « récolter les effets bénéfiques » des bonnes décisions et de « se laver les mains » des décisions les moins populaires.

+L’Economiste+ revient sur la problématique des accidents de la route. Selon le quotidien, « le déplacement des gens n’a ni la vision ni la stratégie qu’il mérite », relevant que « peu de hauts fonctionnaires sont tentés par une carrière au ministère des transports » et « peu de ministres ont été dignes des enjeux de ce domaine ».



Autres titres
Togo L’agression d’un opposant alimente les sites d’informations togolais 
Togo La presse électronique s’impatiente de l’arrivée des facilitateurs au Togo 
Sénégal Les quotidiens anticipent le match Sénégal-Japon 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Maroc Politique, économie, social et sport se côtoient à la Une des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Maroc Economie, société et sport au menu des quotidiens marocains 
Maroc 3,4 millions de touristes enregistrés de janvier à avril 2018, soit une hausse de 12% en glissement annuel 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires