Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Maroc Politique, économie, éducation et sport au menu des quotidiens marocains


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens marocains parus ce mardi consacrent de larges commentaires au discours royal, au remaniement ministériel, aux projets d’énergie solaire, aux violences commises contre les professeurs à l’école et au match Maroc-Côte d’Ivoire.

+Le Matin+ publie en Une le texte du discours du Roi Mohammed VI à l’occasion du 42ème anniversaire de la Marche verte. Ce discours était on ne peut plus ferme concernant la question du Sahara: « Aucun règlement de l’affaire du Sahara n’est possible en dehors de la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara, et en dehors de l’Initiative d’autonomie, dont la communauté internationale a reconnu le sérieux et la crédibilité », a affirmé le Souverain.


+Assabah+ s’intéresse au prochain remaniement ministériel prévu pour remplacer les quatre ministres congédiés suite à la colère royale, soit deux ministres du PPS et autant de ministres du MP.

Les anciens ministres ne pourront briguer de nouveaux mandats dans le cadre du prochain remaniement. C’est du moins ce que ce dernier aurait signifié aux deux partis concernés, croit savoir la publication. Le gouvernement El Othmani II n'inclura pas d'anciens ministres dans ses rangs à l’occasion du remaniement

Selon le journal, le Chef de gouvernement Saâd-Eddine El Othmani, aurait, en effet, contacté les directions de la Haraka et du PPS pour leur « conseiller » d’éviter de proposer des figures ayant déjà assumé, par le passé, des postes de ministres.

En revanche, ajoute le même journal, El Othmani aurait proposé aux deux formations concernées de lui soumettre des noms d’éventuels ministrables au casier « vierge », à même de remporter à la fois la confiance du Palais et celle des autres partenaires au sein de la coalition gouvernementale.

+L’Economiste+ fait savoir que le groupe saoudien, déjà en charge de l’exploitation de la centrale solaire Noor I, devrait lancer trois autres centrales solaires en 2018, ainsi qu’un parc éolien. Les détails.

Pour 2018, Acwa Power a programmé une série de lancements au Maroc, annonce. Le quotidien rapporte ainsi que Noor II sera probablement opérationnelle vers fin mars 2018. Pour sa part, le lancement de Noor III est prévu pour fin 2018. Ces deux centrales viendront s’ajouter à Noor I, déjà en service.

Au programme 2018 du groupe saoudien, figurent également les centrales Noor PV1. Ce chantier sera opérationnel à la fin du 1er semestre 2018, au plus tard. Pour rappel, Noor PV1 s’appuiera sur la technologie photovoltaïque. Avec une capacité globale de 580 MW, l’infrastructure permettra le déploiement du plus grand site de production solaire multi-technologique au monde. L’ensemble du complexe Noor mobilisera un investissement global de 3,18 milliards de dollars.

+Al Alam+ revient sur les violences commises par un élève contre un professeur dans une salle de classe à Ouarzazate. Aussi nécessaire soit-elle, l’arrestation de cet élève ne saura éradiquer ce phénomène qui se développe de plus en plus dans l’école, estime le quotidien.

La publication à approfondir la recherche pour mieux comprendre ce qui se passe, car, cette agression dont a fait l’objet le professeur « reflète la réalité de la grave situation » de l’éducation au Maroc.

L’école qui produisait les valeurs de respect, de considération et de tolérance est devenue un « foyer qui génère de nouveaux phénomènes et comportements tout à fait contraires aux valeurs » souhaitées, estime-t-il, déplorant que l’université marocaine et les nombreux centres de recherche n’aient pas pu, à l’aide d’études et d’investigations, élucider le phénomène qui s’obscurcit de plus en plus.

Au volet sportif, +Libération+ rapporte que la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la mise en place de plusieurs vols additionnels entre le Maroc (Casablanca, Tanger et Marrakech) et Abidjan pour permettre aux supporters des Lions de l'Atlas d’assister au match opposant le Maroc à la Côte d’Ivoire le 11 novembre courant à Abidjan, dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 en Russie (zone Afrique).

La RAM mobilisera ainsi plusieurs avions pour permettre aux supporters d’effectuer le déplacement afin de soutenir l’équipe nationale, a indiqué la compagnie aérienne dans un communiqué, notant que les vols seront commercialisés au prix de 2.000 DH (215 dollars) TTC (aller et retour).



Autres titres
Bénin Mandat de dépôt contre Laurent METONGNON:le FSP dénonce une tentative de mise à mort de la liberté d'expression 
Maroc Education, économie, politique et sport au menu des quotidiens marocains 
Burkina-Faso Education primaire et secondaire: les enseignants annoncent une grève de 96h 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Maroc Education, économie, politique et sport au menu des quotidiens marocains 
Maroc Politique et santé au menu des quotidiens marocains 
Maroc Social, économie et sport meublent la Une des quotidiens marocains 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires