Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique de l'Ouest Délimitation maritime : la Côte d'Ivoire et le Ghana devant la Chambre spéciale du Tribunal à Hambourg du 6 au 16 février 2017


Justice

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Delimitation-maritime-:-la-Cote-d-Ivoire-et-le-Ghana-devant-la-Chambre-speciale-du-Tribunal-a-Hambourg-du-6-au-16-fevrier-2017

Le Ghana et la Côte d’ivoire pour trouver une solution à leur différend lié à la délimitation de la frontière maritime, se retrouvent devant le tribunal à Hambourg du 6 au 16 février 2017.

A ces dates, auront lieu les audiences de plaidoiries. Dans un communiqué rendu public et dont copie nous est parvenue, la Côte d’Ivoire a déposé via, le Ministre du Pétrole et de l'Energie, le lundi 14 novembre 2016, sa duplique à la Réplique du Ghana, auprès du Tribunal international du droit de la mer (Hambourg, Allemagne) en charge du règlement du différend relatif à la délimitation de la frontière maritime entre les deux Etats.

La délimitation de la frontière maritime entre le Ghana et la Côte d’ivoire ne date pas d’aujourd’hui. Elle remonte en septembre 2014 après que, le Ghana ait déclenché brutalement une procédure arbitrale aux fins de délimitation de la frontière maritime entre lui et la Côte d’Ivoire.

Sur la délimitation de la frontière maritime, la Côte d'Ivoire en a accepté le principe mais a demandé et obtenu que le différend soit tranché par une Chambre Spéciale du Tribunal international du droit de la mer.

«Préalablement au rendu de la décision finale sur la délimitation de la frontière maritime, et face aux agissements du Ghana dans la zone litigieuse, la Côte d'Ivoire a sollicité de la Chambre spéciale le prononcé de mesures conservatoires le 25 avril 2015 à l’encontre du Ghana. La Chambre Spéciale à fait droit à la demande de la Côte d'Ivoire et a ordonné que le Ghana s’abstienne de faire tout nouveau forage dans la zone revendiquée par les deux états.Elle a également enjoint les deux états à coopérer pendant la durée de la procédure,», peut-on lire dans le communiqué.

A la demande de la Côte d'Ivoire, le Président de la Chambre vient d’ordonner la communication par le Ghana de différents documents relatifs aux activités pétrolières menées avec l’accord du Ghana, dans la zone litigieuse, documents que lui réclamait sans succès la Côte d'Ivoire depuis l’ordonnance portant mesures conservatoires en avril 2015.

Le même communiqué affirme que la procédure écrite est désormais terminée.



Autres titres
Côte D'Ivoire Procès: les avocats de Simone Gbagbo boycott toujours les séances 
Egypte Libération: Hosni Moubarak quitte l’hôpital militaire du Caire 
Gabon La présidente de la Cour constitutionnelle visée par une enquête en France 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique de l'Ouest Les ministres du Genre de la CEDEAO se concertent sur l`autonomisation économique des femmes 
Afrique de l'Ouest Nouvelles formes de violence en Côte d’Ivoire et au Mali: Namizata Sangaré participe à un panel à Génève 
Afrique de l'Ouest Célébration des 60 ans du Ghana: le premier ministre a transmis l’amitié du Mali 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires