Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Niger Protection environementale; reprise de la digue de protection de Lamordé


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Protection-environementale;-reprise-de-la-digue-de-protection-de-Lamorde

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a visité ce jeudi matin 13 mai 2021, le chantier de reprise de la digue de protection de Lamordé (Rive Droite) dans le cadre des travaux d’urgence pour la protection des habitations et des infrastructures d’aménagement hydro-agricoles.

Cette visite du Président Mohamed Bazoum, au démarrage des travaux d’urgence sur les aménagements de la Région de Tillabéry et de Niamey, pour un montant de 700 Millions de FCFA, vient à point nommé pour impulser l’état d’avancement de ces travaux. Ceux-ci seront exécutés par l’ONAHA, sur un financement du PGRC-DU (Banque Mondiale).
A l’approche de la saison des pluies, le Gouvernement du Niger, la Banque Mondiale et les Projets ont mis en place un mécanisme en vue de démarrer rapidement les travaux d’urgence. Ces travaux avancent normalement, mais ils doivent être réalisés dans le délai (trois mois.)

La digue de protection de Lamordé, visitée ce matin par le Président de la République, est un ouvrage qui permet de sécuriser la Ville et les aménagements hydro agricoles de Niamey contre les inondations qui peuvent survenir à la suite des crues du fleuve Niger et aux apports des eaux de ruissellement sur une longueur d’environ 6 kms (5 906 ml) , indique un document officiel. Elle a été réhabilité par le PGRC-DU en 2017-2018, rappelle-t-on.
Avec la crue exceptionnelle du fleuve Niger en 2020, elle a été endommagée par endroits et a provoqué des inondations au niveau des quartiers riverains.

Outre ces travaux d’urgence, il y a un programme de réhabilitation globale des aménagements pour un coût d’environ 8,5 milliards de FCFA et qui concerne 24 aménagements dans les régions de Tillabéry, Niamey et Dosso.
Ce programme concerne notamment les travaux de consolidation des aménagements hydroagricoles inondés en 2020 et de réhabilitation des digues endommagées la même année.
Dans le cadre de la gestion des inondations 2020, le Gouvernement du Niger a sollicité auprès de la Banque Mondiale, l’activation du Mécanisme de réponse Immédiate (MRI) pour appuyer les activités d’assistance et de réhabilitation en faveur des populations sinistrées, souligne le même document.



Autres titres
République Centrafricaine Visite de haut-niveau à Bangui: des leaders religieux prêchent pour un dialogue inclusif 
Burkina-Faso Chambre des métiers de l'artisanat: les 95 élus de la 3e mandature sont connus 
Bénin Soutien du gouvernement béninois aux couches vulnérables: 45 personnes handicapées formées reçoivent leurs attestations 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Niger Protection environementale; reprise de la digue de protection de Lamordé 
Niger La semaine Nationale de Solidarité: l'édition 2021 lancée 
Niger Lancement du programme de réhabilitation de 20 000 ha de terres à Dosso 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires