Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Cimenterie: les acteurs exposent les contraintes du secteur au chef de l'Etat


Economie et finances

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Cimenterie:-les-acteurs-exposent-les-contraintes-du-secteur-au-chef-de-l-Etat

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience l’Association des cimentiers du Burkina (ACB). La délégation conduite par le président de l’ACB, Hippolyte Guinguéré est venue échanger avec le chef de l’Etat sur leurs contraintes et la construction d’une 7e cimenterie au Burkina Faso.

A sa sortie d’audience, le président de l’ACB, Hippolyte Guinguéré, a exprimé la satisfaction des cimentiers d’avoir rencontré le chef de l’Etat pour lui faire d’une part, le point de l’industrie du ciment au Burkina Faso et d’autre part, lui exposer leurs difficultés, notamment celles liées à l’importation de la matière première et à la surproduction. « Le président nous a bien écoutés (…) et je pense qu’avec l’aide du ministère de l’industrie et du commerce, nous allons avoir une solution pour le développement industriel de notre secteur. » a déclaré Hippolyte Guinguéré.
« Nous avons six cimenteries qui produisent 6 millions 700 mille tonnes de ciment par an. Pourtant la demande au Burkina Faso est de 3 millions. Nos usines fonctionnent actuellement à 50% de leurs capacités », a révélé le président de l’Association des cimentiers du Burkina qui explique que le secteur de la cimenterie est un important pourvoyeur d’emplois au Burkina. « Nous sommes une industrie lourde, qui crée des emplois.

Avec les six cimenteries, nous avons plus de 15 000 personnes qui y travaillent », a déclaré M. Guinguéré, qui a annoncé également la construction d’une 7e cimenterie qui sera opérationnelle en 2022.
« Parmi ceux qui continuent de croire à la destination Burkina Faso, vous avez les cimentiers. Nous pouvons donc les accompagner et les encourager. Sur les questions soulevées, il y a un travail technique que nous sommes en train de faire au niveau du département et des ministères partenaires », a indiqué pour sa part le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat Harouna Kaboré qui a accompagné la délégation chez le président du Faso.

Le ministre Kaboré a ensuite remercié les cimentiers pour les investissements faits au Burkina Faso. Il a rappelé que la filière carrière et matériaux est porteuse et qu’un travail est en cours pour la booster à travers un plan d’industrialisation accélérée.

Direction de la communication de la présidence du Faso



Autres titres
Côte D'Ivoire Agro-industrie: des Suisses ouvrent une usine de transformation des fruits tropicaux à Bonoua 
Afrique de l'Ouest Prouesse du Bénin dans la production de l'or blanc: un nouveau record battu de plus de 728.000 tonnes en 2021 
Afrique Zone de libre-échange continentale africaine: le Burkina valide sa stratégie de mise en œuvre 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Contrôle économique et répression des fraudes: 38795 litres de carburant, 989 cartouches de cigarettes, deux tonnes de produits alimentaires périmés retirés du marché 
Burkina-Faso Déménagement du marché de bétail: les différents acteurs se concertent 
Burkina-Faso Centre de radiothérapie de Bogodogo: la chaîne de traitement du cancer désormais bouclée 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires