Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Côte D'Ivoire Sécurité Routière/ Près de 500 chauffeurs mis hors de la route


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Securite-Routiere/-Pres-de-500-chauffeurs-mis-hors-de-la-route

Le Ministère du Transport poursuit sa traque aux mauvais chauffeurs. La Commission spéciale de Suspension et de Retrait du Permis de Conduire en sa session ordinaire du jeudi 01 octobre 2020, tenue à la salle de conférences de la direction générale des transports terrestres et de la circulation, a encore retiré le permis à 27 chauffeurs indélicats, portant à 471 le nombre de chauffeurs mis hors de la circulation depuis la réactivation de la commission.

Sur les 33 dossiers analysés ce jour, portant sur 23 accidents mortels, 8 accidents corporels et 2 infractions, la commission présidée par monsieur Tiéssé Lucien, Directeur de la Circulation à la Direction Générale des Transports Terrestres et de la Circulation, a délibéré de la manière suivante :

un (01) permis de conduire restitué ; trois (03) permis de conduire condamnés pour 12 mois avec sursis ; un (01) permis de conduire suspendu pour mois (01) mois ferme ; trois (03) permis de conduire suspendus pour six (06) mois ferme ; deux (02) permis de conduire suspendu pour douze (12) mois ferme ; un (01) permis de conduire suspendu pour deux (02) ans ferme ; un (01) permis de conduire suspendu pour trois (03) ans ferme ; trois (03) permis de conduire suspendus pour dix (10) ans ferme; trois (03) permis de conduire suspendus pour quinze (15) ferme ; dix (10) permis de conduire suspendus pour vingt (20) ans ferme avec 5 absents .

Pour chaque cas d’accident, la commission a auditionné le ou les conducteurs incriminés. La commission les a notamment amenés à s’expliquer sur les circonstances de l’accident. suite à l’interrogatoire et en s’appuyant sur le procès-verbal du constat d’accident, la commission a délibéré sur la responsabilité du conducteur dans la survenue de l’accident.

Le défaut de maitrise, la vitesse excessive, l’imprudence du conducteur, le non-respect de feu tricolore sont entre autres les raisons qui ont motivées les sanctions.
ces résultats seront transmis à monsieur le ministre des transports pour la prise des arrêtés de suspension des différents permis de conduire.

Rappelons que le ministre des transports Amadou Koné, a procédé à la réactivation de cette commission dans le cadre de la politique de lutte contre l’insécurité routière et les accidents de la circulation.

L'AUTEUR
Ministères


Autres titres
Sénégal Emigration clandestine: 20 morts dans l’explosion en haute mer d’une pirogue 
Nigéria L’ONU condamne les assassinats commis par l'armée à Lagos 
Gabon Energie: en 2018, le pays a importé 403 GWh d’électricité des réseaux étrangers 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Côte D'Ivoire Deuil national de 72h en mémoire du « grand serviteur » Sidiki Diakité 
Côte D'Ivoire Entrepreneuriat: le Premier Ministre Hamed Bakayoko donne aux jeunes les clefs du succès en affaires 
Côte D'Ivoire Dialogue politique: le communiqué final de la rencontre du mercredi 21 octobre 2020 entre le pouvoir et l’opposition 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires