Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine Le président Touadera fait de la relance du secteur agropastoral l’une de ses priorités


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Le-president-Touadera-fait-de-la-relance-du-secteur-agropastoral-l-une-de-ses-priorites

La République Centrafricaine est un pays doté d’une forte potentialité agropastorale Elle est caractérisée par un climat favorable à une agriculture et un élevage prospères. Le pays dispose de plus de 15 millions d’hectares de terres arables faiblement exploitées et une superficie totale de terres de pâturage et de parcours estimées à plus de 9 millions sont exploitées par un cheptel d’environ 4 millions de têtes de bovins. On note également une abondance de ressources en eau, grâce à un important réseau hydrographique.

En effet, la crise militaro-politique sans précèdent que le pays a connue depuis 2012 a eu des conséquences dévastatrices sur l’agriculture et l’élevage. Ces conséquences traduites par l’insécurité alimentaire et nutritionnelle et accentuer la pauvreté. C’est face à cette situation difficile, mais surmontable que le Président Faustin Archange TOUADERA, dès le lendemain de sa prise de fonction à la magistrature Suprême de l’Etat centrafricain a fait du développement de ces secteurs porteurs de richesses nationales, l’une des priorités de son mandat. Car, conscient que le secteur agricole emploie 66% de la population active et représente 23% et emploient 63% des ménages pauvres. C’est dans cette optique que le gouvernement, soutenu par les partenaires techniques et financiers n’a ménagé aucun effort pour relancer le secteur de l’agriculture et de l’élevage à travers des projets dans la perspective d’une croissance économique inclusive qui génère des emplois et de revenus substantiels au profit de la population rurale
Le récent lancement des 3 Projets Agricoles (PADECAS, PREPAS et PRADAS) à YALOKE, le 05 aout 2020 sous la présidence du Président TOUADERA s’inscrit dans cette visée.

Le premier projet PADECAS dont la principale mission est de contribuer à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle d’une manière durable dans les sous-préfectures de Boda, Boali, Bossembelé, Damara, Bogangolo, Bimbo(Sakai) et Bozoum sera un atout pour les agriculteurs de ces régions du pays.
Ensuite, le PREPAS quant à lui a pour rôle de renforcer l’environnement socioéconomique et relancer la production agricole dans la sous-préfecture de Bouar, Baoro, Bossemptelé et Yaloké afin de réduire la pauvreté et d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Enfin, le PADECAS a pour objectif de relancer l’agriculture et l’élevage, à travers la promotion de l’entreprenariat des jeunes et des femmes dans le secteur agricole. Ce projet permet de réduire à terme le chômage dans les zones du projet et d’augmenter les revenus des populations les plus vulnérables.
A cela s’ajoute les projets de résilience rurale et de relèvement des filières agropastorales porteuses et le programme de résilience rurale et de création d’emploi , réalisés en appui du Fonds Bekou dans le secteur agricole et de l’élevage pour une enveloppe de 11 milliards de FCFA.
Ces trois projets financés par le Fonds International du Développement Agricole (FIDA), la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement d’un montant global de 34 Milliards de FCFA serviront à relancer le secteur de l’agriculture et de l’élevage en République Centrafricaine.

Rappelons que le Président TOUADERA tout au long de cette mandature a entrepris des nombreuses actions en faveur du développement de l’agriculture et de l’élevage. Il s’agit entre autre:
-le renforcement de l’effectif des fonctionnaires avec l’intégration de 200 cadres au ministère de l’Agriculture et du Développement Rural ;
-l’apurement des arriérés des cotonculteurs dans toutes les zones de production du pays ;
-le renforcement de la mobilité et de la capacité d’intervention des fonctionnaires, cadres et agents techniques du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, de l’Agence Centrafricaine de Développement agricole (ACDA) et de l’Institut Centrafricain de Recherche Agronomique (ICRA).
-le renforcement des capacités institutionnelles de l’Office de la Règlementation de la Commercialisation et du contrôle de conditionnement des produits agricole en particulier le café;
-la mise en place des organes de l’Office National des Semences (ONASEM).

Pour tout dire, le quinquennat de l’homme du 14 février 20216 est marqué par la relance du secteur de l’agriculture et de l’élevage qui constitue le moteur du développement socioéconomique à travers la création des emplois directs et indirects. Ce bilan positif donne de la matière aux agriculteurs et éleveurs en particulier et au peuple centrafricain en général de renouveler leur confiance au Président TOUADERA pour un second mandat pour continuer les actions en faveur de l’essor socioéconomique de la République centrafricaine dans tous les domaines confondus.



Autres titres
Mali Lettre de mission du président de la république au premier ministre 
Côte D'Ivoire J’ai décidé d’être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 (Alassane Ouattara) 
Côte D'Ivoire 60e Anniversaire de l’Indépendance: l'adresse à la nation du Président Alassane OUATTARA 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine Ministère des Finances et du Budget: le président Touadéra inaugure le bâtiment annexe de 46 nouveaux bureaux 
République Centrafricaine Renforcement des investissements: la Banque mondiale accorde une aide de 25 milliards de F Cfa 
République Centrafricaine Journée nationale de prière et de pardon: la prière du président Faustin Touadera à Dieu 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires