Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin 10ème édition du Festival des rituels et des danses masquées


Culture

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
10eme-edition-du-Festival-des-rituels-et-des-danses-masquees

La 10e édition du Festival des rituels et des danses masquées (Feridama), destinée à promouvoir les valeurs et les richesses culturelles du Bénin et du continent africain, s'est ouverte mercredi dans trois villes du sud du pays, Cotonou, Ouidah et Abomey-Calavi.

La forêt sacrée de Ouidah accueille pour la troisième année consécutive la 10ème édition du Feridama, le festival des rituels et danses masquées du Bénin. Un lieu sacré pour les Béninois qui n'a pas été choisi au hasard car Ouidah est connue pour son rôle dans la traite négrière du XVIIe au XIXe siècle. Cette ville du sud du Bénin est bordée par la Route des Esclaves.

Pour assister à ce lancement, le public était nombreux, venu de toute l'Afrique : de hauts dignitaires, des représentants des différents ministères, se succédant avec force afin de dire combien il était important que les Afro-descendants disséminés dans la Caraïbe et aux Amériques prennent la route du retour vers la terre nourricière africaine.

La délégation guyanaise est bien présente : une vingtaine de personnes de tous horizons emmenés par Monique Blerald universitaire guyanaise Pendant quatre jours, "l'objectif de ce festival est non seulement de contribuer à une plus grande promotion des valeurs et richesses culturelles, mais aussi de prévenir les menaces qui pèsent sur les organisations et les pratiques anciennes du masque", a confié à Marcel Zounon, promoteur de ce festival.

Cet événement va ainsi permettre de se mobiliser contre le vol et le trafic illicite des masques authentiques du Bénin, mais aussi d'éduquer les jeunes Béninois et Africains à la sauvegarde des sociétés de masques et à la mise en valeur par des échanges, des pratiques et connaissances des sociétés des masques et d'assurer sa transmission.

Placée sous le thème "Les masques Touloulou de Guyane et les masques Bourian du Bénin : quelles contributions au rayonnement des communautés détentrices", cette 10e édition du Feridama accueillera plusieurs sociétés de masques, notamment le Touloulou de Guyane, le Gounouko du Nigeria, les Echassiers du Togo ou encore les Bourian, le Guèlèdè et l'Abikou du Bénin, venus présenter les meilleurs tableaux de leur répertoire.



Autres titres
Inter En 2020, le Fonds Image de la Francophonie soutient 30 films ou séries dont 10 coproductions Sud-Sud 
Afrique Clap ACP: un nouveau dispositif en appui aux cinémas du Sud 
Bénin Fête de la musique en mode anti-Covid: le RDV est pris pour les 20 et 21 juin 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin Le gouvernement au secours des personnes indigentes dans les hôpitaux: quelques clarifications du ministère des affaires sociales 
Bénin CEP session de juillet 2020: Bantè a accueilli le lancement officiel des épreuves 
Bénin Désormais pays à économie de revenu intermédiaire inférieur, une première dans l’histoire 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires