Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Tunisie Parlement: Ennahdha propose Rached Ghannouchi comme président


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Parlement:-Ennahdha-propose-Rached-Ghannouchi-comme-president

Le parti d'inspiration islamiste Ennahdha, arrivé en tête des législatives tunisiennes, a indiqué dimanche qu'il proposait son chef historique Rached Ghannouchi pour le poste de président du Parlement, et répété vouloir un Premier ministre issu du mouvement. Ennahdha a remporté les législatives du 6 octobre en décrochant 52 sièges, loin toutefois de la majorité (109), et le parti conduit des négociations ardues en vue de la formation d'un nouveau gouvernement.

"Il a été décidé de présenter la candidature de Rached Ghannouchi pour la présidence du Parlement", a déclaré lors d'une conférence de presse à Tunis Abdelkarim Harouni, le chef du conseil de la choura, l'organe consultatif du parti."La priorité va au Parlement, parce que c'est au sein de l'Assemblée que les lois et les décisions sont prises", a-t-il dit.
Le parti Ennahdha n'a en revanche toujours pas indiqué à quelle personnalité il souhaitait voir confier la tâche de former un nouveau gouvernement. Il a pour cela jusqu'à vendredi prochain. Devant la presse, M. Harouni a affirmé que le nom de Rached Ghannouchi avait été précédemment suggéré par le conseil de la choura pour tenir ce rôle. Mais il a finalement été décidé de donner la priorité au Parlement, a-t-il expliqué. "Le conseil de la choura tient au droit du mouvement de présider le gouvernement", a-t-il néanmoins noté, regrettant la position de "certains partis qui veulent priver le vainqueur des législatives" de ce droit.

Un rapport de Rached Ghannouchi sur l'état des négociations en vue de la formation du gouvernement a été présenté devant le conseil, a indiqué Abdelkarim Harouni, qui a critiqué l'attitude de "certains partis". Début novembre, Ennahdha a dévoilé un programme qu'il souhaite faire signer, après concertations, par toutes les composantes du futur gouvernement. Ennahdha devra composer avec cinq ou six formations pour obtenir une majorité soutenant tout nouveau gouvernement.



Autres titres
États-Unis Présidentielle 2020 : « Internet haut débit pour tous » Bernie Sanders lance un plan de 150 milliards de dollars 
Afrique du Sud Le projet d’amendement pour l’expropriation foncière sera publié la semaine prochaine 
France Réforme des retraites : Plus de 700.000 manifestants dans les rues 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Tunisie Signature de 8 accords de financement avec l’Allemagne 
Tunisie Secours : 15 Tunisiens repêchés en pleine mer 
Tunisie Le Premier ministre désigné promet de redonner espoir aux jeunes frustrés 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires