Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Pour la CNDH, la protection des droits de l’homme est une responsabilité partagée


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Pour-la-CNDH,-la-protection-des-droits-de-l-homme-est-une-responsabilite-partagee

COMMUNIQUE N°013-2020-/CNDH-P La Commission Nationale des Droits de l’homme (CNDH) suit avec une attention soutenue l’évolution de la situation sociopolitique du pays. Elle s’est réjouie du respect du droit et de la liberté de manifester pacifiquement, sans troubler l’ordre public, à l’occasion du rassemblement organisé le 5 juin 2020 à l’initiative d’organisations de la société civile et de certains partis politiques.

L’Institution Nationale des Droits de l’Homme s’incline devant la mémoire des victimes ayant perdu la vie, lors de la tentative d’évasion, à la maison centrale d’arrêt de Bamako, intervenue le même jour, souhaite prompt rétablissement aux blessés recensés tant parmi les manifestants que les forces de maintien d’ordre en lien avec le rassemblement. Elle Déplore les dégâts matériels enregistrés. De plus, la CNDH est préoccupée par la suite des événements sur la base d’un risque de radicalisation des positions de différents acteurs sociopolitiques.

En conséquence, la CNDH:
- appelle toujours le Gouvernement au respect des droits et libertés constitutionnels de manifester pacifiquement sans troubler l’ordre public;
- invite tout manifestant éventuel à l’observance des gestes et mesures barrières pour se protéger et protéger les autres personnes de la COVID 19;
- demande aux autorités, aux acteurs des différentes manifestations et à toutes les composantes sociales du pays à privilégier la voie du dialogue en vue de préserver un climat sociopolitique apaisé ;
- prévient que l’escalade de violence pourrait engendrer des troubles porteurs de violation ou d’abus des droits de l’homme.
Pour la CNDH la protection des droits de l’homme est une responsabilité partagée.

Bamako, le 10 juin 2020

Le Président

Monsieur Aguibou BOUARE
Chevalier de l’Ordre National



Autres titres
Inter Le classique du reggae « One Love » réédité pour aider les enfants victimes de la crise de la Covid-19 
Niger Des braconniers arrêtés pour avoir abattu une quarantaine de gazelles dorcas, une espèce en voie de disparition 
Burkina-Faso Lancement de l'étude d'actualisation du Plan d'Occupation des Sols (POS) de Ouagadougou: les acteurs se concertent 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Mali Intégralité du discours à la Nation du Président Ibrahim Boubacar Keita 
Mali Délocalisation bientôt du poste de contrôle routier de Sénou à Ouéléssébougou ! 
Mali Décrispation: le HCIM, « Les maliens se comprendront » 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires