Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Communiqué du gouvernement relatif à la manifestation du vendredi 05 Juin 2020


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Communique-du-gouvernement-relatif-a-la-manifestation-du-vendredi-05-Juin-2020

Le Gouvernement informe l’opinion nationale que ce vendredi 05 juin 2020, à partir de 12 heures, la Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’Imam Mahmoud DICKO (CMAS), le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) et le Mouvement Espoir Mali Koura (EMK) ont organisé un rassemblement sur la place de l’Indépendance.

Le Gouvernement, toujours soucieux du respect des libertés publiques des maliens, a autorisé la marche à travers le Gouverneur du District de Bamako et a déployé les forces de l’ordre et de sécurité pour encadrer la manifestation.

Globalement, tout s’est déroulé sans incident, même si une quarantaine de manifestants souffrant de malaise ont été secourus par les unités d’intervention de la Protection civile.

Toutefois, le Gouvernement déplore, à la fin du rassemblement sur la place de l’indépendance, que des manifestants particulièrement surexcités, se soient dirigés vers la résidence du Président de la République à Sébénicoro. Dans leur acharnement pour forcer le dispositif sécuritaire mis en place par les forces de l’ordre, ils ont été dispersés à coup de gaz lacrymogènes. S’en sont suivies de vives altercations qui ont occasionné :

- Dix-neuf (19) blessés dont quinze (15) parmi les forces de l’ordre ;
- Onze (11) véhicules des forces de sécurité endommagés par les manifestants, dont un totalement (01) incendié.

Des interpellations ont été effectuées sur les lieux et une enquête est en cours pour situer toutes les responsabilités de ce débordement.

Tout en félicitant les forces de l’ordre pour le professionnalisme et la retenue dont elles ont fait preuve face à un tel déchaînement de violences, le Gouvernement invite les populations au calme.

Le Gouvernement rappelle que
l’exercice du droit constitutionnel de manifestation pacifique ne doit pas donner lieu à des actes de vandalisme ni de violences.

Il invite les acteurs politiques et de la société civile au respect du cadre institutionnel républicain et démocratique.

Il rassure les populations qu’il restera attentif à la satisfaction de leurs préoccupations légitimes.

Le Gouvernement renouvelle son offre de dialogue au collectif d’associations et de partis politiques qui s’est exprimé à travers le rassemblement du 5 juin 2020.

Bamako, le 06 juin 2020

Le Gouvernement,
Le Ministre de la Communication,
Chargé des Relations avec les Institutions,
Porte-parole du Gouvernement

Yaya Sangaré
Officier de l’Ordre National



Autres titres
Côte D'Ivoire Dialogue politique: le communiqué final de la rencontre du mercredi 21 octobre 2020 entre le pouvoir et l’opposition 
Niger Niamey change de visage: les grands travaux en cours et en finition 
Côte D'Ivoire Présidentielle 2020: la campagne électorale s'ouvre ce jeudi à 00 H 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali Tombouctou: la MINUSMA explique aux commerçants son rôle dans le processus de paix 
Mali Terrorisme: Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin désormais libres 
Mali Crise politique: la CEDEAO lève ses sanctions contre le pays 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires