Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso 5000 masques par jour sortiront de l’atelier de production de vêtements des forces armées nationales


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
5000-masques-par-jour-sortiront-de-l-atelier-de-production-de-vetements-des-forces-armees-nationales

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a visité ce mardi 21 avril 2020 dans la matinée, l’atelier de production de vêtements et de moyens de protection des forces armées nationales. Cette unité a décidé d’apporter sa contribution à la lutte contre le Covid-19 dans notre pays, à travers des actions multiples dont la confection de plus de cinq mille masques par jour, pour la population burkinabè. M. Dabiré a salué cette initiative et a annoncé que la production de l’Armée servira en priorité, à équiper les élèves et les enseignants, lorsque le gouvernement décidera de la réouverture des établissements scolaires.

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19, le gouvernement burkinabè a décidé de rendre obligatoire le port du masque, à partir du 27 avril 2020, sur l’ensemble du territoire national. Pour que cette décision puisse être appliquée sans difficultés majeures, un certain nombre de conditions doivent d’abord être réunies, parmi lesquelles la disponibilité des masques en quantité. C’est ce qui explique la visite du Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, ce mardi 21 avril 2020, à l’unité de production de masques des forces armées nationales (FAN).

Après une visite guidée de l’atelier en compagnie du chef d’Etat-major général de l’Armée, le général Moïse Minoungou et du ministre en charge de l’Education nationale, Stanislas Ouaro, il a salué « l’excellent travail » que font les éléments des forces de défense et de sécurité (FDS). « Je souhaite que vous soyez concentrés sur votre travail et que vous fassiez en sorte que l’ensemble de la nation soit satisfaite du résultat des efforts que vous consentez », a-t-il conseillé aux tailleurs de l’Armée.

Pour Christophe Dabiré, le gouvernement aurait pu importer des millions de masques de l’extérieur. Mais cela ne constitue pas selon lui, une solution à long terme, par rapport au problème que nous connaissons. « C’est pourquoi, nous avons décidé de faire en sorte que l’Armée nationale puisse contribuer à la production de masques, en respectant un certain nombre de normes, définies par l’ABNORM (Agence burkinabè de normalisation) et au niveau international. C’est une solution endogène à la résolution de nos problèmes et de notre crise », a confié le Premier ministre.

Pour l’instant, l’Armée burkinabè produit par jour plus de 5 000 masques, mais cette production journalière est appelée à s’étendre à 15 000 masques. Rappelant que les FDS sont aujourd’hui sur plusieurs fronts (le front sécuritaire celui du développement économique et social), le Premier ministre a estimé que l’Armée nationale doit être en liaison avec nos populations, pour montrer qu’elle n’est pas une force à part, chargée tout simplement de protéger le territoire national. C’est pourquoi le Chef du Gouvernement a tenue à féliciter la hiérarchie militaire, mais aussi l’ensemble des unités de l’armée, engagées dans cette cause national, en leur réitérant par la même occasion, tout son soutien.

Il a précisé que les masques produits par l’Armée, serviront prioritairement à doter les élèves et les enseignants, dans le cadre d’une prochaine réouverture des établissements d’enseignement secondaire, supérieur et primaire. « Nous n’avons pas envie de perdre cette année scolaire, du fait du développement de la maladie dans notre pays. Nous encourageons les FAN à travailler d’arrache-pied, pour que nous puissions répondre à cet objectif et que nous fassions en sorte que les élèves soient protégés, le jour où le gouvernement aura décidé de rouvrir les écoles », a dit M. Dabiré.

DCRP/Primature



Autres titres
Afrique Facebook lance une formation pour les start-up du e-commerce en Afrique 
République Centrafricaine Journée nationale de prière et de pardon: la prière du président Faustin Touadera à Dieu 
Sénégal Assomption 2020: les fidèles catholiques prieront en familles 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso 2e édition de la Journée nationale de l’Arbre: le président du Faso aux côtés des acteurs à Banfora 
Burkina-Faso Technologie agricole: KONO DIGITAL livre sa première cuvée de pilotes de drones 
Burkina-Faso Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 06 août 2020 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires