Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Gouvernance: Les acteurs de la lutte contre la corruption ne sont pas satisfaits


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Gouvernance:-Les-acteurs-de-la-lutte-contre-la-corruption-ne-sont-pas-satisfaits

Sur les ondes de la radio nationale, Jean-Baptiste Elias, président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc) a déclaré lundi que les acteurs de la lutte contre la corruption ne sont « pas satisfaits » de la manière dont la lutte contre la corruption est menée au Bénin.

Jean-Baptiste Elias expose leurs souhaits sur ce chantier. Il donne également trois éléments pour les concrétiser. « Le Bénin est 3è moins corrompu dans l’espace Uemoa ; 4è sur 15 -dans l’espace Cedeao- ; 15è sur 55 au niveau de l’Union africaine et 85è sur 180 Etats sur le plan mondial ». Jean-Baptiste Elias, interrogé sur la radio nationale du Bénin dans le cadre de la journée internationale de lutte contre la corruption, rappelle les performances du Bénin en la matière.

Ce tableau contenu dans le rapport de l’évaluation 2018 de Transparency international sur l’Indice de perception de la corruption (Ipc) publié en janvier 2019 ne satisfait pas le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc) au Bénin. « Nous qui travaillons dans la lutte contre la corruption, nous ne sommes pas satisfaits », affirme-t-il. Le Bénin imaginé dans le top 5 des pays moins corrompus au monde.

Président aussi du Front des organisations nationales de lutte contre la corruption (Fonac), Jean-Baptiste Elias, indique que lui et tous les autres acteurs du secteur auraient souhaité que le Bénin « puisse être le premier » au niveau de l’Uemoa, de la Cedeao ainsi que de l’Union africaine. «…Au niveau du monde entier, que le Bénin soit au moins parmi les 5 premiers», ajoute-t-il. Cela est bien possible, selon lui. Il suffit, dit-t-il, « que les Béninois et Béninoises comprennent que chacun doit se dire : ‘’la corruption ne passera pas par moi ; je ne serai ni corrupteur ni corrompu’’ ».



Autres titres
Côte D'Ivoire Moussa Sanogo décline ses priorités 2020 pour la bonne tenue des finances publiques 
Congo RDC Les présidents de l'assemblée nationale et du sénat au palais présidentiel. 
Côte D'Ivoire Election présidentielle 2020: le gouvernement et les partis politiques reprennent le dialogue sans préalable 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin Digue d'Avlékété et station balnéaire d'Akpakpa: Patrice TALON s'assure de la bonne exécution des travaux 
Bénin Deuil: le journaliste Romuald BAKPÉ décédé par noyade à Cotonou 
Bénin Compétitivité du Port de Cotonou: la douane béninoise étudie la réduction du temps nécessaire à la mainlevée des marchandises 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires