Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

États-Unis Michael Bloomberg se lance dans la course à la présidentielle


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Michael-Bloomberg-se-lance-dans-la-course-a-la-presidentielle

Le magnat des médias et milliardaire, Michael Bloomberg, s'est lancé dimanche dans la course à l'investiture démocrate à la présidentielle de 2020.

"Je suis candidat à la présidence pour vaincre Donald Trump et reconstruire l'Amérique", a déclaré Bloomberg, un ancien républicain âgé de 77 ans, dans un communiqué annonçant le lancement de sa campagne. "Nous ne pouvons plus nous permettre quatre années supplémentaires d'actions irresponsables et contraires à l'éthique du président Trump", a-t-il déclaré. Cette décision représente un revirement pour Bloomberg, qui avait déclaré en mars qu'il ne se présenterait pas à la présidence. Il sera en concurrence avec l'ancien vice-président Joe Biden et le maire Pete Buttigieg de South Bend, dans l'Indiana, pour devenir une alternative modérée aux sénateurs libéraux Elizabeth Warren et Bernie Sanders.

Bloomberg, fondateur et PDG de la célèbre société de médias Bloomberg LP et philanthrope de premier plan, dispose d’un avantage financier par rapport à ses rivaux démocrates. Il est déjà exposé puisqu'il a dépensé au moins 31 millions de dollars en publicités télévisées qui seront diffusées dans les États du pays au cours des deux prochaines semaines, a déclaré un porte-parole de la campagne. Il a gagné des alliés dans le parti avec son plaidoyer et sa philanthropie sur le changement climatique et dans la lutte contre la violence armée, en injectant des millions de dollars dans des groupes réclamant des lois plus restrictives.

Bloomberg sera confronté à des désavantages importants en raison de son départ tardif, ce qui signifie qu’il tentera de rattraper ses rivaux qui ont formé des équipes de campagne pendant des mois. Classé par Forbes comme le huitième Américain le plus riche avec une valeur estimée à 53,4 milliards de dollars, Bloomberg rejoint l'activiste Tom Steyer en tant que deuxième milliardaire à entrer dans la course démocrate et aura l'avantage de pouvoir autofinancer sa campagne et de verser des millions de dollars dans la publicité et l’embauche de personnel.




Autres titres
Niger Covid-19/Fonction publique: rétablissement des horaires habituels de travail 
Gabon Lutte contre le covid-19: le discours du Ali Bongo 
Afrique de l'Ouest Désenclavement du Burkina Faso: des résultats satisfaisants en 2019 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
États-Unis Covid-19: l'ONU fait don de 250 000 masques aux travailleurs de la santé de New York 
États-Unis Basketball: Kobe Bryant décédé dans un écrasement d'hélicoptère 
États-Unis Les cigarettes électroniques n’aident pas les fumeurs à arrêter 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires