Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Guinée MVAT: rencontre de sensibilisation entre les cadres, les chefs de quartiers de Dabondy1, de Bonfi et le représentant du comité de surveillance de la filière bois de dabondy1


Politique

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
MVAT:-rencontre-de-sensibilisation-entre-les-cadres,-les-chefs-de-quartiers-de-Dabondy1,-de-Bonfi-et-le-representant-du-comite-de-surveillance-de-la-filiere-bois-de-dabondy1

En prélude des grandes pluies, le Ministère de la Ville et de l’Amenagement du territoire, à travers ses services déconcentrés, entreprend d’identifier des points noirs dans les quartiers de toutes les communes de Capitale.

Ces points noirs sont l’ensemble des constructions et occupations anarchiques obstruant le passage normal des eaux usées et eaux de pluies. Cette obstruction provoque des inondations entrainant morts d’hommes et destruction de biens matériels importants.

Dabondy, filière bois est cité comme zone inondable qui peut provoquer des dégâts matériels très importants. Pour prévenir toute éventualité négative, Monsieur le Ministre, Dr Ibrahima Kourouma a demandé une rencontre entre les chefs de quartiers de Dabondy1, de Bonfi, les représentants de la corporation filière de bois de Dabondy et les cadres du MVAT. Cette rencontre a pour objet de sensibiliser tous les occupants qui obstruent le canal d’écoulement de Dabondy de quitter les lieux librement avant les grandes pluies.

A l’issue de cette rencontre, Monsieur le Secrétaire Général, au nom du Ministre, est revenu sur les objectifs de la rencontre « Dans le souci d’éviter que les grandes pluies, en période hivernale, sèchent de faire des victimes, des dispositions ont été prises pour éviter cela. Ces dispositions consistent à identifier les zones inondables dans tous les quartiers de la ville de Conakry. Ainsi les services déconcentrés se mettront à l’œuvre pour libérer complètement ces zones inondables de toute occupation anarchique et, procéder enfin au curage et à l’agrandissement de ces passages d’eau. C’est pendant cette identification que votre zone appelée Dabondy filière bois a été identifiée comme zone à risque. Pendant les grandes pluies Dabondy filière bois risque d’être inondée du fait que les passages d’eau sont remplis par les chiures de bois et des madriers parfois. Quand l’eau n’a pas de chemin pour couler normalement, elle s’efforce un chemin pour aller tuer des personnes et casser des maisons des gens. C’est cela que nous voulons éviter à temps. Monsieur le Ministre, Dr Ibrahima Kourouma a demandé cette rencontre entre vous et nous pour que vous acceptiez de parler à nos frères qui travaillent le bois à Dabondy d’accepter de libérer tous les passages d’eau. Si cela n’est pas fait, nous sommes obligés d’utiliser la méthode forte. Mais nous préférons d’abord avec vous utiliser la sensibilisation de tous les occupants. Il y a deux semaines dans ce même bureau, nous avons invité tous les occupants de libérer les lieux, mais malheureusement il n’y a pas eu d’évolution….. »

En réponse, le Président du comité de surveillance filière bois de Dabondy 1, Monsieur Mamadi Keita dira je cite « Á notre niveau, il y a longtemps que nous avons commencé et nous continuons á sensibiliser les amis avec le Chef de quartier en leur demandant de libérer le passage de l’eau. Tout le monde est informé. Ceux qui s’entêtent vraiment tans pis pour eux. Ceux qui ont construis les baraques notamment ne veulent pas quitter. D’ailleurs, ce matin nous avons convoqué une réunion à laquelle tout le monde a pris part y compris tous les menuisiers. Notre problème se résume à la gestion des chiures de bois. À la nuit tombée, vers 2h du matin, les chiures sont jetées dans le canal d’écoulement des eaux par des enfants. Concernant les vendeurs nous n’avons pas de problèmes. Tous les bois se trouvant sur le passage de l’eau ont été enlevés...»



Autres titres
Burkina-Faso Elections de 2020: tête à tête pouvoir-opposition dès ce lundi 
France Le 14 Juillet a une origine: la prise de la Bastille, c’était il y a 230 ans 
République Centrafricaine La société centrafricaine de stockage des produits pétroliers a un nouveau bac a carburant 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Guinée C’est parti pour la deuxième session de formation en ingénierie à l’AGUIPE 
Guinée MEEF: mission préparatoire de la campagne nationale de reboisement 2019 
Guinée Trois préfectures bientôt dotés de 75 écoles grâce à une coopération allemande 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires