Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Semaine africaine de la vaccination: promouvoir la vaccination au cours de la deuxième année de vie et au-delà


Santé

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Semaine-africaine-de-la-vaccination:--promouvoir-la-vaccination-au-cours-de-la-deuxieme-annee-de-vie-et-au-dela

Le Burkina Faso, à l’instar des autres pays de la Région africaine de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), célèbre du 30 avril 2019 au 06 mai, la neuvième semaine africaine de la vaccination. Cette semaine constitue pour notre pays, une opportunité pour faire le bilan des réalisations dans la lutte contre les maladies potentiellement mortelles, le point sur les défis que constituent les flambées actuelles de certaines maladies tout en faisant une sensibilisation axée sur les bienfaits de la vaccination, afin d’encourager un plus grand nombre de personnes à se faire vacciner.

C’est justement ce cadre que le Burkina Faso a choisi pour faire le lancement de la campagne de promotion de la vaccination au cours de la deuxième année de vie et au-delà, sous le très haut patronage de Son Excellence Monsieur le Président du Faso, Rock Marc Christian Kaboré, Champion mondial de la vaccination.

Le choix du Président du Faso par l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (Gavi), comme Champion mondial de la vaccination, est la conséquence des brillants résultats enregistrés par notre pays et la preuve d’un engagement politique au plus haut niveau. Cet engagement se matérialise par l’augmentation de la ligne du budget de l’Etat consacrée pour les vaccins et la vaccination, qui est passée de 1 milliard 200 millions en 2016 à 4 milliards 500 millions en 2019. La distinction honorifique du Président du Faso, au plan international, l’invite à plus d’engagement politique en faveur de la vaccination non seulement au plan national, mais aussi au plan international. Son engagement aux côtés des autres acteurs à tous les niveaux, a contribué à hisser le Programme élargi de vaccination du Burkina Faso parmi les plus performants de la sous-région.

La semaine africaine de la vaccination exhorte les gouvernements, les parlementaires ainsi que la société civile, à maintenir la vaccination au premier rang de leurs priorités politiques et à traduire en actions concrètes les engagements politiques louables, tels que la déclaration d’Addis-Abeba sur la vaccination et ses 10 engagements. Elle est célébrée cette année sous le thème : « Protégés ensemble : les vaccins ça marche ! ». Ce thème constitue un appel pour une action collective plus forte en faveur de la vaccination dans la Région africaine de l’OMS, le plus important étant, la partition à jouer par chaque individu. C’est dans cet esprit que le Ministère de la Santé lance une vaste campagne nationale de promotion de la vaccination au cours de la deuxième année de vie.

Au Burkina Faso, la couverture des vaccins administrés au cours de la première année de vie stagne autour de 90% tandis que celles des vaccins administrés au cours de la deuxième année de vie peinent à atteindre la barre de 80% depuis leur introduction il y’a au moins 3 ans. La campagne vise donc à rattraper les vaccinations manquées à la première année et de prendre en compte les vaccins qui sont désormais programmés dans la deuxième année de vie. Il s’agit entre autres, de la deuxième dose du vaccin anti-rougeoleux, du vaccin contre le méningocoque A.

Ensemble, nous pouvons faire de la promotion de la vaccination au cours de la deuxième année de vie et au-delà, un succès. L’implication de chacun de nous permettra de sauver davantage de vies grâce à la vaccination car il est désormais établi que de toutes les interventions de santé publique, la vaccination est l’intervention la plus rentable du point de vue coût/efficacité après l’eau potable.

L'AUTEUR
DCPM/Santé


Autres titres
Niger Lutte contre le paludisme: prévenir à temps la maladie 
Côte D'Ivoire Imagerie médicale Le CIRAD s’offre l’IRM 1,5 tesla, le bijou de l’analyse médicale 
Afrique L'OMS déclare l’épidémie d'Ebola en RDC urgence de santé internationale 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Authentification: les diplômes des présidents d’institutions et ministres attendus au plus tard fin juillet 
Burkina-Faso Ouagadougou: coupure d’électricité dans plusieurs secteurs ce samedi 
Burkina-Faso Décès à l’unité anti drogue: Roch Marc Kabore réagit 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires