Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal EFS: Formation « Combat de l’éclaireur » pour des commandos sénégalais


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
EFS:-Formation--Combat-de-l-eclaireur--pour-des-commandos-senegalais

Du 28 janvier au 8 février 2019, le détachement blindé de l’unité de coopération régionale (UCR) des éléments français au Sénégal (EFS) a mené à Thiès, au Sénégal, une action de formation dans le domaine du combat de l’éclaireur au profit de 31 stagiaires de la section de reconnaissance régimentaire du Bataillon Commando.

Il s’agissait, lors de ce partenariat opérationnel, de dispenser une formation sur les procédures de base de l’acquisition du renseignement tactique et les missions à dominante renseignement d’une unité de reconnaissance.

Ce stage permet à la fois d’entretenir les liens avec les commandos éclaireurs et de les faire progresser dans leurs savoir-faire techniques et tactiques.

Le Sénégal a montré une fois de plus qu’il souhaitait s’investir dans les actions de partenariat réalisées avec les formateurs français. Lors de la cérémonie de fin de stage, le capitaine Diallo, commandant la compagnie de commandement d’appui et de soutien du bataillon, a ainsi rappelé la plus-value de ce type d’action sur la capacité opérationnelle de ses hommes.

Créés le 1er août 2011, par le traité signé entre la France et le Sénégal, les 350 éléments français au Sénégal (EFS) constituent, à Dakar, un « pôle opérationnel de coopération » (POC) à vocation régionale, dont les principales missions consistent à assurer la défense et la sécurité des intérêts et des ressortissants français, appuyer nos déploiements opérationnels dans la région et contribuer à la coopération opérationnelle régionale. Les EFS disposent par ailleurs de la capacité d’accueillir, de soutenir voire de commander une force interarmées projetée.

L'AUTEUR
Ministère des Armées


Autres titres
Côte D'Ivoire Lutte contre le banditisme: l’opération "épervier 5" lancée à Yopougon 
République Centrafricaine 64 gendarmes et policiers bientôt déployés dans l’arrière pays 
Burkina-Faso Situation sécuritaire: le Comité international de la Croix-rouge réaffirme son soutien au Burkina Faso 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal Inondations: l'urgence d'une "assistance adéquate aux populations sinistrées" 
Sénégal Patrimoine culturel immatériel: le « Tiébou Jeenu NDAR » répertorié à Saint-Louis 
Sénégal Le communiqué du Conseil des ministres du 4 septembre 2019 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires