Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine Les localités Gambo et Pombolo fument le calumet de la paix


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Les-localites-Gambo-et-Pombolo-fument-le-calumet-de-la-paix

Le vent de la paix et de la réconciliation souffle sur Gambo et Pombolo, respectivement commune et sous-préfecture de la préfecture du Mbomou, tristement connus pour des affrontements meurtriers entre des combattant de l’UPC et des Anti-Balaka ayant fait de nombreuses victimes et des déplacements de populations.

Dans l’optique de la pacification de cette zone, les Comités de paix des deux villages se sont rencontrés à Gambo, le mercredi 20 mars 2019. Cinq heures durant, les deux parties ont passé en revus les points de désaccords, avant de signer un accord de paix et de réconciliation, avec l’appui de la MINUSCA.

Dans le document qu’ils ont paraphé, les deux Comités ont pris 13 engagements et se disent décidées, entre autres à soutenir les efforts liés à la pacification, à la sécurisation et à la restauration de l’autorité de l’Etat dans leurs zones ; à promouvoir la libre circulation des biens et des personnes auprès de l’ensemble des populations, ainsi que la suppression totales et définitives des barrières illégales et à privilégier la résolution non-violente des conflits et saisir les autorités compétentes pour traiter toute action portant atteinte à la paix et à la sécurité.

Le document comporte aussi une vingtaine de recommandations adressées aux groupes armés (arrêt des hostilités et levée durable des barrières illégales taxant la population), au Gouvernement, aux acteurs humanitaires, ainsi qu’à la MINUSCA auprès de qui ils sollicitent une évaluation de faisabilité en vue de lancer un programme de Réduction de la Violence Communautaire (CVR).

Un geste qui marque une étape importante dans les efforts pour l’arrêt des violences et la réouverture de la route entre Bangassou et Bambari, le désenclavement de cette zone qui, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), connait une crise sanitaire aigue du fait de la malnutrition dont souffrent un grand nombre d’enfants.

Les deux vis-à-vis s’attellent désormais à créer un Comité de Suivi de l’Accord local de paix qui se chargera de l’application des engagements contenu dans le document.

IL convient de souligner que le présent accord qui s’aligne sur l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en RCA (APPR).

L'AUTEUR
MINUSCA


Autres titres
Afrique de l'Ouest Au Comité des droits de l’enfant, la Côte d’Ivoire présente son numéro vert pour « enfants en détresse » 
Inter Les métriques, la technologie et les réseaux sociaux ont changé la façon de travailler des journalistes dans le monde 
Mali IBK honore le héros des inondations du 16 mai 2019 Mamoutou Diarra élevé à la médaille de « Sauvetage » intégrera la protection civile 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine Nola:une sœur de la communauté catholique des filles de Jésus assassinée 
République Centrafricaine La Minusca condamne très fermement l’attaque odieuse contre les populations de Koundjili et à Ndjondjom, Bohong et Lemouna 
République Centrafricaine La police centrafricaine se rapproche des populations du 5eme arrondissement à Bangui 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires