Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Attaque des journalistes à Tambacounda: les organisations de presse condamnent


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Attaque-des-journalistes-a-Tambacounda:-les-organisations-de-presse-condamnent

Dans une déclaration conjointe, les organisations de presse (SYNPICS, CJRS, CDEPS, UNPJS, APPEL, Reporters Sans Frontières) ont condamné l’attaque des journalistes à Tambacounda.

Un minibus transportant les journalistes chargés de suivre le convoi du candidat du Parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR) a été agressé à Tambacounda. Suite à cet incident produit le 11 février, organisations professionnelles des médias exigent que la lumière soit faite et les fautifs punis.

« Vu la gravité des évènements, nous exigeons du procureur de la République l’ouverture d’une enquête dans les plus bref délais afin que cette forfaiture soit punie à la dimension de l’acte. Nous nous réservons le droit de porter plainte, s’il n’y a pas une auto-saisine de la part du procureur de la république » ont-ils exhortés.
Cette attaque relance la question de la sécurité des journalistes sur les lieux de couvertures. A cet effet, les organisations professionnelles des médias, demandent au ministère de l’Intérieur de prendre, sans délai, des mesures pour sécuriser les bus transportant les journalistes couvrant la campagne auprès des cinq candidats. « Nous souhaitons que des bus sans effigies d’un quelconque candidat soient mis à la disposition des journalistes par les directoires de campagne, que ces véhicules soient marqués de l’inscription ‘’Presse’’, et surtout qu’ils soient sécurisés par les forces de défenses et de sécurité » préconise-t-on.

Tout en dénonçant, l’inaction voire le silence du ministère de la Communication, tutelle des médias au Sénégal, nous, acteurs des médias souhaitons que dans l’avenir les fonds publics alloués à la couverture de tels évènements soient repartis sans parti pris à l’ensemble des médias sénégalais, publics comme privés.

Par ailleurs, nous saluons la mise en place d’une cellule psychologique, à l’initiative du professeur Thiam (Service Psychiatrique de l’hôpital Fann) pour la prise en charge des journalistes et techniciens victimes.



Autres titres
Afrique de l'Ouest La protection des civils au cœur des réponses aux déplacements forcés au Sahel 
Côte D'Ivoire Guitrozon: 212 victimes des crises ivoiriennes indemnisées par la ministre Mariatou Koné 
Congo RDC Arrestation de l'ex-ministre de la Santé soupçonné d'avoir détourné 4 millions $ destinés à la lutte contre Ebola 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal Inondations: l'urgence d'une "assistance adéquate aux populations sinistrées" 
Sénégal Le communiqué du Conseil des ministres du 12 septembre 2019 
Sénégal Patrimoine culturel immatériel: le « Tiébou Jeenu NDAR » répertorié à Saint-Louis 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires