Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Accident de la circulation à Kaouara en Côte d’Ivoire: le Gouvernement burkinabè exprime sa compassion aux proches des victimes


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Accident-de-la-circulation-a-Kaouara-en-Cote-d-Ivoire:-le-Gouvernement-burkinabe-exprime-sa-compassion-aux-proches-des-victimes

Suite à l’accident de la circulation survenu le 26 janvier et qui a fait plusieurs victimes à Kaouara, en territoire ivoirien, une mission gouvernementale a été dépêchée les 02 et 03 février dernier en Côte d’Ivoire. Objectif, témoigner de vive voix la compassion et la solidarité du gouvernement à nos compatriotes affectés par ce drame et exprimer la reconnaissance de l’Etat et du peuple burkinabè aux autorités ivoiriennes pour leur solidarité, leur assistance et leur disponibilité à l’occasion de ce malheureux événement.

Conduite par le ministre en charge des Burkinabè de l’extérieur, Paul Robert TIENDREBEOGO, qui était accompagné de son homologue en charge des transports, Vincent T. DABILGOU, la mission comprenait également des représentants du ministère en charge de la solidarité nationale.

En terre ivoirienne, la délégation s’est rendue respectivement à Ouangolodougou, à Ferkessédougou et à Korhogo, où elle a rencontré les autorités administratives pour leur témoigner la reconnaissance du Président du Faso, du gouvernement et de l’ensemble du peuple burkinabè pour leur solidarité suite au drame qui a causé la mort de 15 Burkinabè et fait de nombreux blessés.

A Ouangolodougou la mission, en l’absence du Préfet, a été reçue par le Secrétaire général de la préfecture du département, Yao KOUAKOU. Elle s’est ensuite rendue à Kaouara sur les lieux de l’accident et au centre de santé de la localité pour exprimer sa gratitude au personnel. En effet, certains blessés, notamment les blessés légers, avaient été pris en charge dans cette formation sanitaire située à proximité du lieu du drame.

Sur les lieux de l’accident, la délégation a également échangé avec un groupe d’autochtones, représentant les autorités coutumières et religieuses de la localité. Ce fut un moment de vive émotion au cours duquel certains, témoins de la scène, sont revenus sur les faits. Le cap a ensuite été mis sur Ferkessédougou. Là-bas, le ministre TIENDREBEOGO et sa suite, ont été reçus par le Préfet, Kouamé KOFFI. Ils iront ensemble, se recueillir sur les tombes des cinq (05) personnes inhumées au cimetière de cette ville.
L’étape de Korhogo a été marquée par la rencontre avec le Secrétaire général n°1 représentant le Préfet de la région du Poro, Lassina BINATE, et la visite du Centre hospitalier régional de ladite ville, qui a accueilli les 08 blessés graves dont deux ont succombé, à leurs blessures. La délégation a aussi rencontré nos compatriotes de Ferké et Korhogo pour leur traduire la compassion du gouvernement et du peuple burkinabè, au nom du Président du Faso et les féliciter pour leur solidarité. En retour ils ont, d’une part salué la présence de la délégation, et d’autre part, apprécié la démarche du gouvernement.

Au cours de son séjour à Korhogo, la délégation a été reçue en audience le dimanche 03 février en milieu de matinée par le Premier Ministre ivoirien, Monsieur Amadou Gon COULIBALY, présent dans la ville au même moment. A la mission gouvernementale burkinabè, il a exprimé de vive voix et au nom du Président Alassane OUATTARA, sa compassion et celle du peuple ivoirien au peuple burkinabè.

Il a également manifesté sa solidarité à travers un soutien financier pour la prise en charge des blessés et l’assistance aux ayant-droits des personnes décédées. Mieux, il est allé, avec la délégation, se recueillir sur les tombes des 10 victimes inhumées à Korhogo.
A noter que c’est le samedi 26 janvier dernier, qu’un camion transportant du bétail en partance pour la Côte d’Ivoire est entré en collision, à Kaouara en territoire ivoirien, avec un mini car de transport de passagers, faisant 13 morts sur le champ et 26 blessés dont 8 cas graves, tous des Burkinabè. Deux des blessés graves succomberont plus tard, portant le nombre de décès à 15.


Le Service d’information du gouvernement / DCPM/Ministère de l’Intégration africaine



Autres titres
Inter Journée des veuves: l’ONU appelle à ne pas les abandonner et les laisser pour compte 
Côte D'Ivoire L'appel pressant des évêques pour la paix et une vraie réconciliation 
Gabon Transport routier: hausse des tarifs de 100f dès ce lundi 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Baccalauréat session 2019: le président du Faso souhaite bonne chance aux candidats 
Burkina-Faso Campagne agropastorale 2018-2019: la production céréalière en hausse 
Burkina-Faso Le nouveau code penal pourrait conduire jusqu’a dix ans de prison pour diffusion d’information sur les operations militaires 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires