Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique Report des élections en RDC : les Congolais doivent pouvoir s’exprimer en toute liberté - Conseil de sécurité


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Report-des-elections-en-RDC-:-les-Congolais-doivent-pouvoir-s-exprimer-en-toute-liberte---Conseil-de-securite

Les membres du Conseil de sécurité des Nations Unies ont pris acte de la décision prise par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de reporter au 30 décembre les élections présidentielle, législatives et provinciales en République démocratique du Congo (RDC).

Ces élections générales congolaises, initialement prévues le dimanche 23 décembre ont été reportées par la CENI au dimanche 30 décembre.

Dans un communiqué publié vendredi, la CENI a justifié ce report par les « circonstances exceptionnelles constitutives de cas de force majeure » occasionnées par l’incendie le 13 décembre dernier d’un de ses entrepôts à Kinshasa où était stocké du matériel électoral destiné aux bureaux de vote et au dépouillement dans plusieurs communes de la capitale

Dans une déclaration de presse publiée dans la nuit de samedi à dimanche, les membres du Conseil de sécurité ont exprimé « l’espoir que cette extension permette de créer les conditions favorables à ce que les électeurs congolais puissent s’exprimer en toute liberté le 30 décembre ». Ils ont appelé à un « dialogue continu et à la transparence avec tous les acteurs politiques » pendant cette période pour maintenir la confiance mutuelle jusqu’à la tenue des élections.

Les 15 membres du Conseil ont également appelé tous les acteurs congolais à s’engager « de manière pacifique et constructive » dans le processus électoral afin « de garantir des élections transparentes, crédibles et apaisées » en RDC, conduisant à un transfert du pouvoir en conformité avec la Constitution congolaise et l’Accord du 31 décembre 2016.

Exprimant leur soutien aux efforts de la CENI « pour s’assurer que tous les préparatifs logistiques des élections soient achevés au jour de l’élection», les membres du Conseil ont rappelé la disponibilité de la MONUSCO – la mission de l’ONU en RDC - à apporter son appui « si la demande était exprimée ».

Dans sa déclaration, le Conseil de sécurité a réaffirmé son attachement à la souveraineté, l’indépendance et l’intégrité territoriale de la RDC. Ses 15 membres ont également adressé leurs condoléances aux familles des victimes, parmi lesquelles on compte des pilotes russes, de l’accident d’un avion affrété par la CENI pendant des opérations de préparations électorales.



Autres titres
Burkina-Faso Unité anti-drogue: 11 individus décèdent durant la garde à vue à Ouagadougou 
République Centrafricaine Le Gouvernement et la MINUSCA abordent la question de l’embargo sur les armes avec la presse 
République Centrafricaine « La situation sécuritaire à Paoua s’améliore progressivement », dit le chef du bureau régional de la MINUSCA 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique L'OMS déclare l’épidémie d'Ebola en RDC urgence de santé internationale 
Afrique Réfugiés et migrants en Libye: l’ONU appelle l’UE et l’UA à empêcher de nouvelles pertes de vies 
Afrique CAN 2019: les quarts de finale dès ce mercredi 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires