Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Côte D'Ivoire Journée mondiale du patrimoine audiovisuel : déclaration de Monsieur le ministre de la communication et des médias (Sidi Tiémoko Touré )


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Journee-mondiale-du-patrimoine-audiovisuel-:-declaration-de-Monsieur-le-ministre-de-la-communication-et-des-medias-(Sidi-Tiemoko-Toure-)
Ministre de la communication et des médias Sidi Tiémoko Touré

La Journée mondiale du patrimoine audiovisuel célébrée ce samedi 27 Octobre 2018, marque également la commémoration de l’adoption, en 1980 par la 21e Conférence générale de l’UNESCO, de la Recommandation pour la sauvegarde et la préservation du patrimoine audiovisuel.

L’édition de cette année, qui a pour thème au niveau universel « Votre histoire est (é)mouvante » est l’expression même de ce qui nous anime : rendre vivantes toutes les pages de l’histoire des hommes et de l’espace à travers les archives audiovisuelles.

Ce patrimoine est un trésor infiniment essentiel qui doit être mémorisé. Parce qu’il constitue les récits de nos existences : celles d’hier, portées par celles et ceux qui nous ont précédés et que nous nous devons de garder toujours vivantes;
celles d’aujourd’hui qui sont les nôtres que nous nous devons de conserver afin de les léguer à celles et ceux qui demain poursuivront nos histoires humaines.

Chers Compatriotes,
La Côte d’Ivoire, consciente du rôle du patrimoine audiovisuel dans la sauvegarde de notre histoire et de notre mémoire collective, célèbre cette journée depuis sa première édition en 2007.

C’est une occasion, pour évaluer nos acquis et définir des perspectives nouvelles pour la protection de l’archive audiovisuelle, héritage précieux pour les générations à venir. Héritage dont l’importance se renforce dans un monde de plus en plus digitalisé.

Mesdames et Messieurs,
Cette journée permet à chacun et chacune de prendre donc la pleine mesure de ce patrimoine qui nous est cher, parce qu’il raconte nos histoires, nos vies, nos cultures. Il nous projette dans des lendemains que, tous ensemble, voulons emprunts de sérénité.

Au niveau national le thème choisi est : « La contribution des archives dans le bon fonctionnement des institutions de la République : cas de la Grande Chancellerie de l’Ordre National ». Ce thème veut rendre hommage aux institutions pour leur effort de conservation des archives et c’est à saluer.

C’est l’occasion d’ailleurs, de rappeler deux projets majeurs du gouvernement sur la conservation des archives ; le projet de création d’un conservatoire national des archives audiovisuelles qui aura pour mission de valoriser toutes les archives audiovisuelles de notre pays depuis son indépendance. Je veux également évoquer le vaste projet d’archivage numérique de toute l’administration publique qui est en cours.

Chers compatriotes,
La 11ème édition de la Célébration de la Journée Mondiale du Patrimoine Audiovisuel en Côte d’Ivoire, première d’une nouvelle décennie de célébration prend dès lors une connotation toute particulière dans un monde de plus en plus dématérialisé. La prise en compte de cette dynamique conduit nécessairement à la mise en place des écosystèmes dédiés, comme partout dans le monde.

A cet effet, l’UNESCO a d’ailleurs lancé le projet "Numériser notre histoire commune de l’UNESCO".

A vous tous, acteurs de la chaîne, qui contribuez à la conservation des œuvres audiovisuelles, UNESCO, Fédération Ivoirienne des Créateurs et Conservateurs d’Images,

A vous tous qui donnez corps et sens à nos mémoires et à notre histoire commune ;
Ensemble, bâtissons un environnement encore plus protecteur de notre patrimoine audiovisuel, pour que vive la journée mondiale du patrimoine audiovisuel.

Je vous remercie.



Autres titres
Maroc Social et éducation s’imposent à la Une des quotidiens marocains 
Côte D'Ivoire Politique et nécrologie font la Une des journaux ivoiriens 
Burkina-Faso Procès du putsch manqué et finances en vedette dans les quotidiens burkinabè 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Côte D'Ivoire Politique et nécrologie font la Une des journaux ivoiriens 
Côte D'Ivoire Le débarcadère de Locodjro: 317 000 tonnes de poissons en 2020 
Côte D'Ivoire La haute autorité pour la bonne gouvernance et l’institut national de la statistique: atelier de validation de l’étude sur la cartographie des secteurs exposés aux risques de corruption 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires