Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal La sortie de Touba sur les attaques contre le mouridisme à la Une au Sénégal


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens sénégalais parvenus, mercredi à APA, traitent essentiellement de la réaction de Touba suite aux « attaques contre le mouridisme (confrérie soufie) », de l’attribution de la concession pour la gestion de l’eau au Sénégal à la compagnie française SUEZ et d’autres sujets politiques.

« Attaques contre le mouridisme : Touba élève le ton », titre Le Quotidien qui reprend en sous-titre cette déclaration de Serigne Bass Abdou Khadre, porte-parole du khalife général des mourides : « Nous sommes prêts à laisser nos vies pour défendre l’œuvre de Serigne Touba ».

A sa page 3, le journal informe que Serigne Bass a mis en garde les détracteurs du mouridisme qui se livrent « à un exercice qui consiste à ternir l’image de la confrérie ».

« Nous n’accepterons plus de subir des attaques de quiconque. Nous sommes prêts à y laisser nos vies pour défendre l’intérêt de Serigne Touba. Celui qui s’entête à vouloir ternir notre communauté sera responsable de ce qui lui arrivera », a martelé le dignitaire religieux dans les colonnes du Quotidien.

Traitant de cette même actualité, L’AS informe que c’est « dans une colère noire » que le porte-parole du khalife général des mourides « à tirer à boulets rouge » sur « les pourfendeurs de la voie mouride ». Et le journal d’en tirer cette conclusion : « Qui s’y frotte, s’y pique ».

« Touba monte la voix », note L’Observateur, citant Serigne Bass Abdou Khadre qui demande : « Qu’on arrête cette campagne de dénigrement contre Touba et la communauté mouride. Si les autorités ne prennent pas des mesures pour arrêter ces dérives, Touba ne se laissera pas faire ».

Le quotidien relate par ailleurs les « dernières inquiétudes » de Touba quant à l’approvisionnement en eau et la fourniture en électricité à quatre jours du Grand Magal (célébration du départ en exil du fondateur du mouridisme) prévue dimanche.

Sous le titre « Les menaces de Touba », le quotidien Enquête revient sur la « publication de vidéos et images calomnieuses sur le mouridisme » et arbore ces sous-titres : « Serigne Bass Abdou Khadre : « Ceux qui cherchent à ternir l’image du mouridisme n’ont qu’à assumer les conséquences de leurs actes parce qu’ils nous retrouveront sur leur chemin » » ; « Les sénégalais ne peuvent pas vivre dans le laisser-aller où chacun fait ce que bon lui semble ».

Des publications de vidéos jugées blasphématoires par les dignitaires de Touba circulent depuis quelques jours sur la toile d’où ces menaces et autres mises en garde.

Vox Populi traite pour sa part de l’attribution de la concession pour la gestion de l’eau au Sénégal à la compagnie française SUEZ et titre : « Le FSS (Forum Social Sénégalais) remue le scandale de l’eau » avant d’arborer ces sous-titres : « Mignane Diouf et Cie récusent SUEZ et se mettent en ordre de bataille » ; « Il y a beaucoup de bruits sur de supposées promesses de donner le marché sur un plateau d’or à une multinationale, la firme SUEZ, connue pour ses scandales et ses manies de corruption pour obtenir des marchés dans la gestion de l’eau et l’électricité dans le monde ».

Sud Quotidien parle pour sa part de « Micmac autour d’une convention » entre l’Etat du Sénégal et la société turque Tosyali pour évoquer l’exploitation du fer de la Falémé.

Dans ses colonnes, le journal donne la parole au député de l’opposition, Mamadou Lamine Diallo qui dénonce « un business de 50 milliards de dollars (plus de 27 000 milliards de F CFA) » que devrait générer la signature de la convention entre l’Etat du Sénégal et la société turque.

Sous le titre « Khalifa gagne » son procès de la caisse d’avance », WalfQuotidien informe que les parlementaires européens « sont préoccupés par les « irrégularités judiciaires » dans le procès de l’ex maire de Dakar en estimant que « la procédure entamée contre lui par la justice sénégalaise est entachée de sérieux vices ».

Le quotidien national Le Soleil revient quant à lui sur au lancement, hier à Diamniadio (Dakar), de l’Institut national du pétrole et du gaz et informe que le président Macky Sall a insisté sur « la compétence et l’excellence ».



Autres titres
Burkina-Faso Gardes pénitentiaires, société et coopération alimentent la presse en ligne burkinabè 
Cameroun Politique et gouvernance en couverture des journaux camerounais 
Togo La politique se paie la Une de la presse électronique togolaise 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Sénégal Maouloud, politique et sport en couverture des quotidiens sénégalais 
Sénégal Politique, faits divers et sport se partagent la Une au Sénégal 
Sénégal La polémique sur l’affaire Karim Wade se poursuit dans la presse sénégalaise 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires