Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique Soudan du Sud: l’ONU se félicite de la condamnation de 10 soldats pour des actes de violence à l’hôtel Terrain


Justice

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Soudan-du-Sud:-l-ONU-se-felicite-de-la-condamnation-de-10-soldats-pour-des-actes-de-violence-a-l-hotel-Terrain

La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) s’est félicitée jeudi du verdict rendu par un tribunal militaire sud-soudanais qui a déclaré 10 soldats coupables d’actes de violence contre des civils à l’hôtel Terrain à Juba, au Soudan du Sud, en juillet 2016.

Ce verdict « rend finalement justice aux survivants et à la famille du journaliste assassiné », a déclaré la MINUSS dans un communiqué de presse.

Au cours de l’attaque contre l’hôtel Terrain, le 11 juillet 2016, une personne a été tuée et plusieurs civils membres d’organisations humanitaires internationales ont été violés et battus par des hommes en uniforme.

Les juges ont rendu leur verdict jeudi et prononcé de longues peines de prison pour meurtre, viol et d’autres crimes. Le tribunal a également ordonné au gouvernement de payer des dommages aux victimes.

« Les victimes et les survivants de cette attaque horrible en juillet 2016 méritaient justice et cela a été fait aujourd'hui. Cependant, selon les preuves recueillies au cours du procès, des questions demeurent sur la question de savoir si la responsabilité de ces crimes est suffisamment élevée dans la chaîne de commandement », a dit la Mission onusienne.

Selon la MINUSS, le verdict envoie un message fort aux criminels potentiels, en particulier au sein des forces armées, selon lequel ils seront poursuivis et punis pour de telles violences.

« Les témoins et les survivants ont fait preuve de courage et de patience en participant au processus judiciaire qui a débuté en mai 2017. Tout au long du processus, des difficultés importantes ont été rencontrées, notamment les conditions de détention des accusés, certains obstacles concernant l'accès des accusés à leurs avocats, et la poursuite de ces crimes contre des civils devant un tribunal militaire au lieu d’un tribunal civil », a estimé la MINUSS.

Au-delà de ce procès concernant l’attaque à l’hôtel Terrain, il reste le problème plus général de la violence sexuelle et sexiste généralisée contre les femmes et les enfants sud-soudanais. La plupart des cas ne sont pas signalés et l’impunité reste généralisée, estime la mission onusienne.

La MINUSS s'est engagée « à travailler avec les autorités du Soudan du Sud pour résoudre certains des problèmes observés lors de ce procès et soutenir les efforts visant à améliorer l'indépendance et l'efficacité du système judiciaire ».



Autres titres
République Centrafricaine Deuxième session criminelle 2018: 34 dossiers enrôlés à juger 
Bénin Ecureuils Cadets : le mea culpa de l’ex directeur de la FBF à la nation 
Bénin Condamnation de Sébatsien Ajavon : l’homme d’affaire demande asile en France 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique L’ONU appelle à aider le Sahel à faire face au changement climatique 
Afrique Plus de 30.000 Camerounais sont réfugiés au Nigéria suite aux violences (HCR) 
Afrique La RDC et la République du Congo vont relier leurs deux capitales via un pont de plus de 550 millions $ 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires