Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Bénin Examen scolaire et travaux routiers au menu des journaux béninois


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Le faible taux de réussite à l’examen du Brevet d’Etudes du premier cycle et le démarrage des travaux d’asphaltage font la une des quotidiens.

La Nation, sous cette une : « Taux de réussite au Bepc 2018, 28,63% d’admissibilité contre 50,56% en 2017 », souligne que sur 180.197 candidats ayant composé, 51,595 sont déclarés admissibles. Un résultat qui amène l’Evènement Précis à arborer cette manchette « Catastrophe au Bepc 2018 : 72% d’échec ».

La Priorité enfonce le clou avec ce titre : « 51.595 admis sur 180.197 au Bepc 2018 : Résultats en deçà des attentes » là où Le Potentiel affiche : « C’est un mauvais score ».

Fraternité, pour sa part semble connaitre les raisons de cette contre performance et tout en titrant ‘’Résultats catastrophiques au Bepc 2018, 28,63% d’admissibilité au plan national : la grève a eu raison des candidats », elle salue l’action du gouvernement qui a joué sa partition en sauvant l’année scolaire des grèves perlés.

Dans la même dynamique Nord-Sud Quotidien parle de 71,37% d’échec et évoque les raisons qui, selon lui, sont non seulement liées aux mouvements de grève mais aussi aux élèves qui, pour fait de grève ont suspendu leur scolarité et enfin aux parents qui n’ont pas fait le suivi nécessaire auprès de leurs enfants.

Le Matin lui préfère s’intéresser aux candidats « aveugles, amblyopes et sourds muets qui ont eu un taux de réussite de 61,7% ».

Sur un autre plan, « Le projet asphaltage entre dans sa phase active » affiche en manchette La Nation qui explique que les entreprises devant conduire les travaux d’aménagement de certaines rues dans la ville de Cotonou dans le cadre du projet Asphaltage peuvent désormais commencer à travailler.

Et pour cause, La Priorité signale que « la phase physique » du projet est lancée avec la remise officielle des sites aux entreprises adjudicataires. Le journal estime que désormais c’est une course contre la montre pour ces entreprises qui devront livrer les travaux dans un délai compris entre 18 et 20 mois.

Au total, poursuit L’Autre Quotidien, c’est plus de 16 milliards qui doivent être mobilisés pour ce projet.



Autres titres
Inter Les mauvaises conditions de travail sont le principal problème mondial de l'emploi, selon l’OIT 
Afrique La faim en Afrique poursuit sa progression (ONU) 
Burkina-Faso La 16ème Journée internationale contre les MGF annoncée pour le 20 février 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Bénin Accident sur le fleuve Niger: décès de 45 Béninois et une quarantaine de portée disparue 
Bénin Assainissement du Grand Nokoué: vers la création de 3000 emplois 
Bénin Lancement des travaux du tronçon Lokossa-Dévé-Aplahoué-Frontière Togo 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires