Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Politique et faits divers s’illustrent dans la presse sénégalaise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux sénégalais parvenus mardi à APA traitent essentiellement du verdict attendu dans l’affaire Khalifa Sall et d’une histoire de violence conjugale notée à Touba (ville religieuse du centre).

« Verdict du procès en appel dans l’affaire de la Caisse d’avance – Khalifa Sall, édifié le 30 août », indique Sud Quotidien, rappelant que ce procès, « ouvert le 9 juillet dernier, a pris fin hier (lundi) en l’absence de la défense qui a (pourtant) interjeté appel ».

Pour le dernier jour des plaidoiries, Sud Quotidien ajoute que « les avocats de la municipalité de Dakar ont défendu leur constitution en partie civile » non sans avoir « essayé de bouter hors du procès l’Agent judiciaire de l’Etat ».

L’Observateur annonce que le « Procureur général (Lassana Diabé Siby) demande la confirmation des peines » prononcées en première instance. Cela fait dire à Vox Populi que « Lassana Diabé remet Khalifa dans la caisse ». Le quotidien Les Echos rapporte ainsi des propos du Procureur général : « pour ceux qui ont fait appel et qui n’ont pas cru devoir soutenir leur appel, nous demandons simplement de confirmer la décision ».

Pour sa part, Walfadjiri s’interroge sur les potentielles conséquences d’une condamnation de Khalifa Sall en titrant « à qui profitera le “ crime ” ? » Ledit journal se projette vers la présidentielle 2019 en estimant que « les (autres) opposants au Président Macky Sall devraient normalement se partager les voix du maire de Dakar ». En première instance, le maire de Dakar a été condamné à 5 ans de prison pour escroquerie sur des deniers publics, à une amende de 5 millions F CFA et à une saisine de 1/5 de ses biens.

L’autre fait qui défraie la chronique est une affaire de violence conjugale. Une jeune femme âgée de 17 ans, mariée depuis 4 mois et résidente à Touba (centre) a subi les foudres de son mari. Vox Populi informe que la victime « a été corrigée à l’aide d’un fil électrique à 2h du matin ». Le quotidien Les Echos, notant que « la vidéo horrible (montrant les blessures de la jeune femme) circule sur le net », souligne en outre qu’un « mandat (a été) émis contre son mari pour recherche et arrestation ».

En effet, l’auteur du forfait « se serait réfugié en Gambie », selon L’Observateur qui précise aussi que la « famille (de la victime) a porté plainte devant le Procureur de Mbacké ». Enfin, Direct Info rapporte que le mari a battu sa femme « pour une banale affaire de moustiquaire ».



Autres titres
Burkina-Faso Visite de Le Drian et sécurité au menu de la presse en ligne burkinabè 
Maroc Politique, économie et social meublent la Une des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Sénégal Les quotidiens à fond sur la tournée économique de Macky Sall et les réactions au rapport de HRW 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal Les quotidiens à fond sur la tournée économique de Macky Sall et les réactions au rapport de HRW 
Sénégal La presse sénégalaise se fait l’écho d’un rapport sur l’exploitation sexuelle à l’école 
Sénégal La presse sénégalaise dissèque le rapprochement entre Ousmane Sonko et Abdoulaye Wade 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires