Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Politique et lutte avec frappe en taille patron dans la presse sénégalaise


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les journaux sénégalais parvenus lundi à APA traitent essentiellement de la confirmation du soutien du Parti Socialiste à la candidature de Macky Sall pour la présidentielle du 24 février 2019 mais aussi du couronnement de Eumeu Sène qui est devenu, ce week-end, le nouveau roi des arènes sénégalaises.

« Investiture du Chef de l’Etat par le Parti Socialiste – Tanor valide, Macky agrée », arbore à sa Une Sud Quotidien qui souligne que « pour la première fois dans l’histoire politique du Sénégal, le PS ne présentera pas de candidat à une élection présidentielle ».

Le Soleil, sous le titre « le Bureau politique (BP) du PS valide la décision du Secrétariat exécutif national », se fait l’écho de ces propos de Abdoulaye Wilane, le porte-parole du Parti Socialiste : « dans un pays démocratique, les partis sont d’égale dignité. Si un parti a l’humilité et le sens élevé des responsabilités d’investir le candidat d’un (autre) parti, la seule conséquence qui doit en découler, c’est le respect mutuel et la solidarité dans tous les cas de figure ». Tout compte fait, Ousmane Tanor Dieng, le Secrétaire général du PS estime, dans Le Quotidien, que « l’ère des échappées solitaires est révolue ».

Pour sa part, WalfQuotidien informe que « le Parti Socialiste aligne trois candidats », faisant référence à Khalifa Sall et à Me Aïssata Tall Sall, exclus tout de même du PS à cause de divergence dans la gestion. Le député-maire de Dakar, actuellement en détention à la prison de Reubeuss, a déjà officialisé sa candidature qui, du reste, est suspendue à une décision judiciaire. WalfQuotidien indique que le second nommé, à la tête du mouvement politique “ Osez l’avenir ”, « ne cache pas ses ambitions présidentielles ».

Le combat de lutte avec frappe sénégalaise ayant opposé samedi Eumeu Sène à Bombardier et qui a vu le premier triompher, inspire les journaux sénégalais. « Eumeu, sur la scène royale », s’exclame L’AS.

Pour Le Quotidien, « Pikine s’eumeu ». La lutte est très populaire dans cette ville de la banlieue dakaroise qui abrite par ailleurs la nouvelle arène nationale. « Un roi entre en sène », titre L’Observateur avant de rappoter ces propos du chef de file de l’écurie Tay Shinger : « Bombardier a une frappe terrible.

Pour Modou Lo ou Balla Gaye (ses potentiels adversaires), tout est entre les mains de mon oncle ».

Dans Vox Populi, Eumeu Sène révèle : « Sur son lit de mort, ma mère avait prédit mon couronnement ». Le même journal d’ajouter : « 16 ans après Tyson, Pikine renoue avec la couronne ».



Autres titres
Cameroun L’élection du président de la Fecafoot passionne les journaux camerounais 
Bénin La presse béninoise célèbre l’an 28 de la Constitution du pays 
Maroc Migration et économie au menu des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal Politique et condoléances au menu de la presse sénégalaise 
Sénégal Présidentielle 2019 et candidature de Karim Wade - Le Communiqué du Comité directeur du Pds 
Sénégal La politique règne sans partage dans les quotidiens sénégalais 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires