Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Togo La presse électronique s’intéresse à la grâce présidentielle accordée à 7 détenus


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les sites d’informations togolais commentent largement, ce mercredi, la grâce présidentielle accordée par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, à 7 personnes arrêtées lors des manifestations politiques.

« Clémence présidentielle », titre Republicoftogo qui écrit que « le chef de l’Etat vient de poser un nouveau geste en faveur de l’apaisement du climat politique » en accordant une réduction de peine à 7 détenus et une libération provisoire à 12 autres.

Ces personnes avaient été condamnées pour des « infractions commises lors des violentes manifestations politiques » de ces derniers mois, rapporte l’agence Savoir News, sous le titre « Mesures d’apaisement : une nouvelle grâce présidentielle à des détenus ».

Cette mesure du chef de l’Etat, commente l’agence, intervient à un moment où les Togolais attendent la décision de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), dans la crise qui secoue le pays depuis août dernier.

Togosite qui s’intéresse également au sujet rappelle que suite à la séance du dialogue inter-togolais du 27 Juin dernier, les facilitateurs de la CEDEAO, Alpha Condé et Nana Akufo-Addo, avaient formulé dans le communiqué sanctionnant les travaux, le souhait de voir le gouvernement togolais prendre de nouvelles mesures d’apaisement dont la libération des personnes arrêtées lors des manifestations politiques qui ont cours au Togo depuis le 19 Août 2017. « Eh bien, le chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé, visiblement s’est exécuté », indique le portail.

Le site Africarendezvous note, pour sa part, que cette grâce est accordée à la veille d’une série de meetings que projette organiser la Coalition des 14 partis de l’opposition à l’intérieur du pays et souligne, citant un communiqué du service de communication de la présidence, qu’elle « vise la préservation de la concorde nationale, gages de tout développement ».

« Togo: Gnassingbé accorde sa grâce à des détenus pour l'apaisement », titre également Togobreakingnews, qui rappelle qu’ « avant la prise de ce décret, il est à noter que 12 autres détenus de la prison civile de Mango ont bénéficié d’une liberté provisoire ».

Pendant ce temps, poursuit le site, la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition continue d’exiger la libération de toutes les autres personnes qui seraient encore en détention pour avoir participé aux manifestations.

« Elle démarrera d’ailleurs jeudi, une série de meetings dans plusieurs villes du pays pour cette cause et continuer de sensibiliser les populations sur la nécessité du retour à la Constitution de 1992 et l’instauration du droit de vote à la diaspora », écrit le portail.

D’après Togobreakingnews, les protagonistes de la crise togolaise « se sont montrés incapables de parvenir à un compromis politique en interne ». Désormais, « les regards sont tournés vers la CEDEAO », conclut-il.



Autres titres
Guinée Haute Guinée: un pont sur le fleuve Milo dans 18 mois 
Maroc Immigration: régulation de situation pour plus de 50 000 immigrés 
Maroc Le Pacte sur les migrations adopté par plus de 160 gouvernements à Marrakech 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Togo La politique, sujet dominant dans la presse en ligne togolaise 
Togo La presse électronique commente le processus de réformes constitutionnelles 
Togo Manifestations de l’opposition et législatives au menu de la presse électronique togolaise 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires