Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine Le Conseil de sécurité demande aux groupes armés de déposer les armes


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Le-Conseil-de-securite-demande-aux-groupes-armes-de-deposer-les-armes

Le Conseil de sécurité de l’ONU a demandé vendredi aux groupes armés opérant en République centrafricaine de déposer les armes et de cesser toutes les formes de violence et la « campagne d’hostilité » contre la Mission des Nations Unies (MINUSCA), qui font un nombre inacceptable de morts, de blessés et de déplacés, sur fond « d’incitation exacerbée à la haine et à la violence ethniques et religieuses ».

Dans une déclaration lue au nom des autres membres du Conseil par son président pour le mois de juillet, le représentant permanent de la Suède, Olof Skoog, le Conseil réaffirme qu’il est « urgent et impératif » de dénoncer les responsables de violations du droit international humanitaire et des droits humains.

Il souligne également qu’il importe que la Cour pénale spéciale entre « vraiment en activité », que la commission vérité, justice, réparation et réconciliation soit mise en place et les autres mécanismes de responsabilisation nationaux, renforcés.

Les membres du Conseil de sécurité demandent aux autorités centrafricaines d’entreprendre la réforme du secteur de la sécurité afin de constituer des forces de défense nationale et de sécurité intérieure « multiethniques, professionnelles, représentatives et bien équipées », de procéder au désarmement, à la démobilisation et au rapatriement des membres de groupes armés et d’accélérer l’application de la stratégie nationale pour le relèvement et la consolidation de la paix.

La déclaration exhorte en outre les autorités du pays à prendre sans tarder toutes les mesures nécessaires pour faire progresser, entre autres, le dialogue avec les groupes armés et promouvoir la réconciliation nationale, l’extension de l’autorité de l’État.

Le Conseil se félicite à cet égard de la demande faite de réactiver les commissions mixtes bilatérales entre la République centrafricaine, d’une part, et le Cameroun, le Soudan et le Tchad, d’autre part, et engage les pays concernés à coopérer pour résoudre les problèmes transfrontières.

Par ailleurs, le Conseil de sécurité se réjouit des mesures actuellement prises par le Secrétariat de l’ONU pour obtenir sans tarder les forces supplémentaires autorisées afin d’accroître la flexibilité et la mobilité de la MINUSCA.



Autres titres
Bénin La police aux trousses des véhicules non assurés 
Niger Région de Tillabéri: état d’urgence dans plusieurs départements 
République Centrafricaine Les dispositifs de protection des civils de la MINUSCA restent intacts malgré des nombreux défis sécuritaires 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine Journée internationale des volontaires 2018: encourager le volontariat pour bâtir des communautés solides 
République Centrafricaine Economie et politique en vedette dans la presse centrafricaine 
République Centrafricaine Cérémonie de l’inauguration des 100 logements sociaux construits a Sakai (Commune De Bimbo) 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires