Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Côte D'Ivoire Journée des micro petites et moyennes entreprises (Mpme): Déclaration de monsieur le ministre du commerce de l’artisanat et de la promotion des pme, ministre de l’industrie et des mines par intérim


Economie et finances

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Journee-des-micro-petites-et-moyennes-entreprises-(Mpme):-Declaration-de-monsieur-le-ministre-du-commerce-de-l-artisanat-et-de-la-promotion-des-pme,-ministre-de-l-industrie-et-des-mines-par-interim

Chers compatriotes, La Côte d’Ivoire, à l’instar de toute la communauté internationale, célèbre ce 27 juin 2018, la Journée Mondiale des Micro, Petites et Moyennes Entreprises.

Cette célébration revêt une importance particulière pour notre pays en raison de l’intérêt qu’il accorde aux PME dans son programme de développement.

En effet, au regard de la place centrale qu’occupent les Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) dans de nombreuses économies du monde entier et du rôle primordial qu’elles jouent dans les pays en développement, l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) a décidé en sa séance du 13 mars 2017, de proclamer le 27 juin, désormais Journée Mondiale des Micro, Petites et Moyennes Entreprises.

L’institution de cette Journée a pour objectif de sensibiliser l’opinion publique sur l’importance des Micro, Petites et Moyennes entreprises dans la concrétisation des objectifs de développement durable et la création de richesses dans nos économies.

En effet, les données fournies par le Conseil International pour la Petite Entreprise (ICSB) attestent que les Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) représentent plus de 90% du nombre total des entreprises dans les secteurs formels et informels et la moitié du PIB mondial, pour 60-70% des emplois dans le monde.


En outre, selon les statistiques de l’ONU, ces entreprises sont à la source de nombreuses opportunités d’emploi et de revenus dans le monde entier et sont donc reconnues comme un vecteur de développement et de réduction de la pauvreté. Elles emploient une proportion plus importante de main d’œuvre généralement plus défavorisée, comme les jeunes, les femmes et les personnes provenant de milieux populaires et sont parfois même les seules à fournir des emplois dans les milieux ruraux.

Les Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) sont donc en première ligne face aux besoins sociaux et constituent un filet de sécurité en matière d’inclusion. Et c’est ici tout le sens de l’instauration de cette Journée afin d’attirer l’attention du public sur la contribution de ces entreprises au développement durable des pays.

Notre pays, la Côte d’Ivoire n’est pas en marge de cette avancée dynamique des Micro, Petites et Moyennes Entreprises vers le développement durable.
En effet, les PME constituent 98% du tissu des entreprises en Côte d’Ivoire et représentent une part importante de l’économie avec 20% du PIB et 12% de l’investissement national. Elles jouent également un rôle déterminant dans le domaine social avec 23% des emplois modernes.

C’est pourquoi, en vue de mieux valoriser et célébrer les efforts de nos braves dirigeants des PME qui par leur génie, créent de la richesse et de l’emploi, il sera organisé à partir de l’année prochaine, en liaison avec le secteur privé, une série d’évènements autour de la célébration de cette journée.
Mes chers compatriotes,

Conscient de l’importance de la contribution des MPME au développement durable et à la croissance inclusive, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara a décidé de les placer au cœur de la politique de développement de la Côte d’Ivoire. Ainsi, dans les Plans Nationaux de Développement (PND) 2012-2015 et 2016-2020, un intérêt particulier a été accordé au secteur privé et aux PME auxquels a été assigné le rôle d’accompagner le pays vers la croissance et l’émergence en finançant plus de 60% des ressources nécessaires à la mise en œuvre desdits plans.
Pour ce faire, les MPME doivent assurer la transformation structurelle de l’économie en vue d’accroitre le potentiel de création de valeur ajoutée et opérer ainsi la transition du socle économique du secteur primaire vers l’industrialisation et les services.
Cependant, pour atteindre cet objectif, il importe de lever certains obstacles auxquels les PME sont confrontées dans leur développement et qui sont entre autres :
- un accès insuffisant aux financements et aux marchés publics et privés ;
- un déficit de capacité technique et managériale de la part des dirigeants et des employés des PME ;
- un climat des affaires globalement difficile ;
- et une culture entrepreneuriale et de l’innovation insuffisamment développée et valorisée.
Aussi, en vue d’apporter des réponses à ces difficultés et permettre aux PME de jouer pleinement leur rôle de levier de la croissance, le gouvernement ivoirien s’est-il doté, ces dernières années, d’une ambitieuse Stratégie d’appui au développement des PME basée sur une profonde réforme du cadre institutionnel et réglementaire et la mise en place d’instruments opérationnels d’accompagnement des entreprises.
Au titre du cadre institutionnel et réglementaire, nous pouvons noter entre autres :
• la loi n° 2014-140 du 24 mars 2014 portant orientation de la Politique Nationale de Promotion des PME prise dans le cadre de la mise œuvre des recommandations de la décision n°16/2003/CM/UEMOA relative au Programme d’Actions pour la Promotion et le Financement des PME dans l’UEMOA;
• la Stratégie de Développement des PME ivoiriennes adoptée au Conseil des Ministre du 18 septembre 2015 ;
• le décret n°2015-525 du 15 juillet 2015 modifiant le décret n°2009-259 du 06 août 2009 portant code des marchés publics, tel que modifié par le décret n°2014-306 du 27 mai 2014 ; fixant un quota des marchés publics aux PME et introduisant une marge de préférence 5% pour la sous-traitance locale ;
• le décret n°2016-112 du 24 février 2016 portant modalités d’acquisition et de perte de la qualité de PME ;
• le décret n°2017-409 du 21 juin 2017 portant modalités d’acquisition et de perte du statut de l’entreprenant.
Au titre des instruments opérationnels mis en place pour l’accompagnement des PME, figurent :
• le soutien à la création d’une Bourse de Sous-traitance et de Partenariat (BSTP) dont l’une des missions est de contribuer à la promotion et au renforcement des capacités d’une masse critique de PME ivoiriennes en matière d’accès au marché ;
• l’Agence Côte d’Ivoire PME opérationnalisée par le décret n°2016-1102 du 07 décembre 2016 en tant qu’organisme de mise en œuvre opérationnelle de la politique d’appui de l’Etat aux PME ;
• l’incubateur d’Abidjan qui a été inauguré et qui sera dès le mois de juillet 2018 ;
• le recours au crédit-bail adopté par la loi n°2017-802 du 07décembre 2017 ;
• le fonds de soutien à l’entrepreneuriat féminin d’un montant de 5 milliards FCFA mis en place par la BACI ;
• Le fonds d’appui à l’entrepreneuriat d’un montant de 10 milliards FCFA mis en place par CORIS BANK.
Il convient de souligner qu’en plus de ces initiatives, le gouvernement a engagé des études en en vue de la mise en service d’une autre vague de dispositifs opérationnels d’appui aux PME. Il s’agit notamment :
- du fonds de garantie ;
- du fonds ivoirien de l’innovation ;
- du guichet unique des PME ;
- de l’observatoire des PME ;
- et des mesures pratiques de mise en œuvre du statut de l’entreprenant.
Par ailleurs, viendront bientôt s’ajouter à ce dispositif, certains produits et services de la future caisse de dépôt et de consignations en vue d’une plus grande densification et de la consolidation du tissu des PME ivoiriennes.

A l’évidence, toutes ces actions démontrent la volonté de l’Etat d’impulser le développement des PME par l’amélioration de leur accès aux financements et aux marchés mais aussi par une coordination plus renforcée des interventions.
Dans ce sens, l’opérationnalisation de l’Agence Côte d’Ivoire PME constitue la réponse du Gouvernement pour exécuter et capitaliser toutes les initiatives à même de rendre les MPME ivoiriennes plus compétitives et innovantes et faire d’elles le véritable pilier de l’économie.

Chers compatriotes,
L’ambition de notre pays pour les PME est grande et consiste à créer à horizon 2020 une masse critique de PME compétitives, dynamiques et innovantes contribuant de manière significative au développement socio-économique durable de la Côte d’Ivoire avec pour objectif de favoriser une forte augmentation du PIB et la création d’emplois formels et de qualité.

Dans cette perspective, le gouvernement poursuivra la mise en œuvre de sa politique d’appui aux PME par l’opérationnalisation effective de tous les instruments d’accompagnement actuellement en cours d’étude. Il ne ménagera aucun effort pour améliorer le cadre institutionnel et réglementaire et surtout diversifier les mécanismes d’accès des PME aux financements et aux marchés afin de faire effectivement des PME le moteur de la croissance de l’économie.


Je vous remercie.



Autres titres
Côte D'Ivoire Le débarcadère de Locodjro: 317 000 tonnes de poissons en 2020 
Côte D'Ivoire Accord de siège du Conseil International du Cajou : le Ministre Souleymane Diarrassouba salue le choix porté sur la Côte d’Ivoire 
Afrique Centrale Construction d’un pont Kinshasa-Brazzaville: un pas majeur est franchi 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Côte D'Ivoire Le Chef de l’Etat a pris part à la célébration de la Journée Nationale de la Paix 
Côte D'Ivoire Journée nationale de la paix 2018: Déclaration du gouvernement 
Côte D'Ivoire Politique et nécrologie font la Une des journaux ivoiriens 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires