Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Guinée Politique, justice et société en vedette dans la presse électronique guinéenne


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La reconduction du Secrétaire général des Affaires religieuses, la menace de grève des greffiers et le bilan de l’incendie du marché Enta à Conakry sont les trois sujets largement traités par la presse électronique en Guinée.


« Décret : Elhadj Aly Jamal Bangoura reconduit Secrétaire général des Affaires religieuses », note Guinéematin, selon qui ce diplômé de la faculté des Lettres de l’Université Islamique de Médine (Royaume d’Arabie Saoudite), 58 ans, a été porté la première fois à la tête du Secrétariat général aux Affaires religieuses le 24 juillet 2017.

Elhadj Jamal Bangoura poursuivra, écrit-il, la mise en œuvre de la politique du Gouvernement dans le domaine des activités religieuses pour promouvoir la culture, l’éducation, le dialogue, la tolérance afin de prévenir ou de gérer les conflits.

« Remaniement : Les femmes des partis politiques dénoncent leur faible représentativité au sein du gouvernement », fait remarquer Guinéenews.

Selon Fatoumata Binta Barry, porte-parole du cadre de concertation des filles/femmes des partis politiques de Guinée, le gouvernement précédent comptait six femmes contre quatre dans le nouveau.

« On ne sait plus maintenant où se trouve la place des femmes dans notre pays. Au lieu que nous nous retrouvons avec 10 femmes, on se retrouve avec 4 femmes au sein du nouveau gouvernement. Donc c’est une situation que nous trouvons anormale et qu’on ne peut pas laisser passer comme telle », a-t-elle encore déploré.

« Justice : Les greffiers lancent un avis de grève illimitée », titre Guinée7 avant de citer Mamadou Dian Baldé, porte-parole des greffiers, qui déclare que la suspension de cette grève sera subordonnée à l’application totale avec effet rétroactif du statut particulier des greffiers en chef, des greffiers et des secrétaires des greffiers.

« Incendie du marché Enta: les pertes estimées à près de 5 milliards GNF », affiche, pour sa part, Aminata. Selon ce site en ligne, le bilan chiffré des pertes subies lors de l’incendie qui a ravagé une partie du marché Enta (Conakry) le 17 mai 2018 est désormais connu. Les victimes, au nombre de 100, ont fait savoir que les pertes sont estimées à 4,706 milliards francs guinéens, soit moins de 500 millions de francs CFA, indique Aminata.



Autres titres
Côte D'Ivoire Les sujets politiques dominent la Une de la presse ivoirienne 
Maroc Menu diversifié à la Une des quotidiens marocains 
Maroc Economie, administration et fête du sacrifice au menu des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Guinée «Mercy Ships» attendu à Conakry en août 
Guinée Circulation routière: trop de bouchons sur les routes de Conakry 
Guinée Compte rendu du conseil des ministres du 12 juillet 2018 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires