Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine « Bambari sera débarrassée des groupes armés par tous les moyens», dit le Commandant de la Force de la MINUSCA en visite dans la ville


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
-Bambari-sera-debarrassee-des-groupes-armes-par-tous-les-moyens,-dit-le-Commandant-de-la-Force-de-la-MINUSCA-en-visite-dans-la-ville

En proie depuis quelques jours à une nouvelle vague de violences, la ville de Bambari (Centre) a accueilli, le 21 mai 2018, la visite du Commandant de la Force de la MINUSCA, le Général Balla Keita. Tour à tour, le Général Balla Keita a rencontré les autorités préfectorales et militaires, les organisations humanitaires et les leaders des groupes armés issus des Anti-Balakas et l’Union pour la Paix en Centrafrique (UPC).

Aux différents acteurs locaux rencontrés sur place, le message du chef militaire de la MINUSCA s’est voulu ferme : « Bambari doit sans délais redevenir une ville sans groupes armés et la MINUSCA, en appui aux forces gouvernementales, emploiera tous les moyens dont elle dispose pour rétablir la sécurité dans cette ville », a-t-il martelé d’emblée.

Ces différents interlocuteurs, au premier rang desquels les autorités préfectorales et les acteurs humanitaires, ont déploré la récente détérioration brutale de la situation sécuritaire qui a occasionné de nombreuses pertes en vies humaines, les déplacements forcés de plus de 20.000 personnes et la multiplication des actes de pillages des biens des personnes et des ONGs humanitaires. « Ces violences ont anéanti tous les efforts de réconciliation et de relèvement socio-économique qui avaient été entrepris par tous les partenaires nationaux et internationaux de relance et de développement en appui au Gouvernement. Aujourd’hui, tout est pratiquement à reconstruire », a regretté le Préfet de la Ouaka, Victor Bissekoin, qui a également ailleurs plaidé pour l’envoi de troupes supplémentaires dans la ville.

En réponse, le Commandant de la Force de la MINUSCA a rassuré sur le déploiement en cours à Bambari de forces onusiennes additionnelles afin de renforcer davantage la sécurité et veiller à faire respecter le principe de Bambari sans groupes armés. A l’endroit des autorités préfectorales et autres leaders communautaires, le Général Balla Keita a insisté sur leur rôle dans la relance du dialogue entre les communautés et la lutte contre les manipulations : « dialoguez avec toutes les communautés sans exclusive et sensibilisez-les pour qu’elles comprennent la nécessité de ne plus se laisser manipuler car lorsque les violences éclatent, ce sont ces mêmes populations civiles qui paient le plus lourd tribut», a-t-il indiqué.

Face aux humanitaires qui ont dénoncé les pillages subis durant les récentes violences et l’impact sur leurs capacités d’intervention, le Commandant de la Force de la MINUSCA s’est voulu rassurant « Nous ferons notre mieux pour renforcer les patrouilles dans les quartiers conjointement avec les forces de sécurité intérieure et arrêter les pillages, mais je voudrais insister auprès des ONGs et agences pour qu’elles ne quittent pas Bambari malgré les préjudices subis. Les populations ont plus que jamais besoin de votre présence et de vos interventions dans le contexte actuel ».

Enfin, s’adressant aux leaders des groupes armés, le Commandant de la MINUSCA a été clair : « Bambari ville sans groupes armés étant un principe non-négociable, la MINUSCA, en appui au gouvernement, exige de tous les groupes armés qu’ils quittent immédiatement la ville. Aucun groupe armé ne ramènera en arrière cette ville, vitrine de la restauration de l’autorité de l’Etat ».

Afin d’arrêter le cycle de violences et de représailles pour faciliter le retour des populations déplacées dans leurs quartiers d’origine, les autorités administratives locales de concert avec la MINUSCA, les acteurs humanitaires et les responsables civils des groupes armés ont convenu d’une deuxième réunion de concertation ce 22 mai à Bambari.

L'AUTEUR
Infos MINUSCA


Autres titres
Bénin Patrick Jean-Baptiste Aho, le nouveau chef d’état-major général des armées 
Burkina-Faso Ouagadougou: des coups de feux et explosions annoncés ce 15 novembre 
Congo RDC Des progrès encore nécessaires pour créer un environnement propice à des élections crédibles (ONU) 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine La presse centrafricaine décrypte le forum de Paris sur la paix 
République Centrafricaine 735 bénéficiaires formés à Bangui dans le cadre du programme de réduction de la violence communautaire 
République Centrafricaine La marche de Gambo et Pombolo vers la réconciliation et le retour de l’autorité de l’Etat 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires