Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

République Centrafricaine Le monde ne doit pas oublier les enfants de la République centrafricaine (UNICEF)


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Le-monde-ne-doit-pas-oublier-les-enfants-de-la-Republique-centrafricaine-(UNICEF)

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a appelé à soutenir d’urgence la protection des enfants en République centrafricaine (RCA), ces derniers étant confrontés à de nouvelles vagues de violence.

Depuis le début de l’année, au moins 55.000 personnes, dont 28.600 enfants, ont été contraints de fuir en raison d’une recrudescence significative de la brutalité et des violences dans leurs communautés.

« Les enfants paient le prix le plus élevé pour cette nouvelle vague de violence. Tous les acteurs doivent mettre un terme à la violence contre les enfants maintenant ! », a déclaré Marie-Pierre Poirier, directrice régionale de l’UNICEF pour l’Afrique de l'Ouest et du Centre dans un communiqué de presse publié samedi.

« Le monde ne doit pas oublier les enfants de la République centrafricaine. La protection des enfants devrait venir en premier », a ajouté Mme Poirier qui a effectué une mission de cinq jours dans le pays.

Déjà précaire, la situation humanitaire et sécuritaire en RCA s’est détériorée au cours de l’année dernière et s’aggrave davantage depuis le début de l’année. Les Nations Unies estiment à 687.400, dont plus de 357.400 enfants, le nombre de personnes actuellement déplacées au sein du pays, contre 440.000 en 2017.

Un tiers des enfants déscolarisés

Au-delà des risques immédiats d'une violence accrue, la situation des enfants en Centrafrique reste critique notamment en matière d’éducation et de santé. Un tiers des enfants du pays sont actuellement déscolarisés. Près de la moitié des enfants de moins de cinq ans ne sont pas complètement vaccinés et 41% souffrent de malnutrition chronique.

En RCA, l’UNICEF fournit aux enfants une aide vitale. Une assistance qui se traduit notamment par la dispense de soins de santé de base, un soutien spécifique aux victimes de violence et d'abus sexuels et un accès à des espaces temporaires d'apprentissage dans les camps de personnes déplacées.

En 2017, dans le cadre de la riposte à l'épidémie de poliomyélite dans le bassin du lac Tchad, plus de 800.000 enfants de moins de cinq ans ont été vaccinés contre cette maladie, ce qui représente une couverture de 98%. En outre, plus de 26.000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère ont été traités, avec un taux de guérison de 90%.

L’UNICEF a soutenu la libération de 2.969 enfants issus des forces et groupes armés en 2017. Dans le cadre de sa réponse humanitaire d'urgence, le Fonds a aidé à mettre en place 315 espaces adaptés aux enfants et des espaces temporaires d’apprentissage dans les camps de personnes déplacées, touchant plus de 56.600 enfants.
Appel de fonds humanitaire de l'UNICEF 2018 : à peine 15% financé fin avril

L’UNICEF et ses partenaires ont obtenus des résultats encourageants en RCA en se concentrant sur quatre priorités clés : intensifier la vaccination, mettre fin à la malnutrition, assurer l’éducation et la protection, y compris dans les situations d'urgence.

« Grâce à des investissements importants dans des interventions ciblées, nous pouvons faire une réelle différence pour les enfants, tant dans les sites de personnes déplacées internes que dans les communautés d’accueil », a déclaré Mme Poirier.

En Centrafrique, au moins 2,5 millions de personnes, dont 1,3 million d'enfants, ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence. Mais les ressources sont très limitées.

Fin avril, à peine 15% de l'appel humanitaire de l'UNICEF pour 2018 était financé. « Nous avons besoin de soutien pour accroître ces interventions avec nos partenaires », a souligné Mme Poirier. L'agence onusienne a besoin de 48 millions de dollars supplémentaires pour continuer à fournir une aide vitale aux enfants et aux familles de RCA.



Autres titres
Egypte Shawkan toujours en prison, trois mois après la fin de sa peine 
Inter Aujourd’hui, plus de 40% des jeunes dans le monde n’ont pas d'emploi, ou travaillent tout en étant dans la pauvreté 
Gabon RSF dénonce une “inquiétante érosion de la liberté de la presse” 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
République Centrafricaine Sécurité, économie et environnement en vedette dans la presse centrafricaine 
République Centrafricaine Deuxième session criminelle 2018: 34 dossiers enrôlés à juger 
République Centrafricaine La presse centrafricaine décrypte le forum de Paris sur la paix 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires