Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal La politique fait les choux gras des quotidiens sénégalais


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La presse sénégalaise reçue mardi à APA accorde un traitement de faveur à l’actualité politique marquée pars divers sujets.

Selon nos confrères de Walfadjri, pour avoir décrié la gestion du pays, l’allié de Macky Sall, « Abdoulaye Bathily est devenu l’homme à abattre ».

« Le pouvoir ne lésine pas sur les moyens pour museler se alliés qui seraient tentés de le quitter. Il tente ainsi de salir l’image du professeur Bathily qui a publiquement décrié la gestion du président Macky Sall et qui a également dit son opposition au parrainage », explique le journal.

«Présidentielle 2019-Dialogue avec le pouvoir autour du parrainage : L’opposition ferme la porte », note Sud Quotidien.

Dans le journal, le professeur Issa Sall du parti PUR affirme : « Même avec deux signatures, nous ne sommes pas d’accord ».

Pour Dr Cheikh Tidiane Seck du Pds, « il n’est pas question de dialoguer sur le parrainage ».

« Au niveau du Grand Parti, on n’est pas disposé à dialoguer », indique Pape Médoune Sow.

Pendant ce temps, EnQuête s’intéresse à la création de nouvelles coalitions de l’opposition et souligne «l’impossible entente » car, depuis 2012, l’opposition sénégalaise cherche à fédérer ses forces sans jamais y parvenir jusque-là.

« Pencum Askan wi, Fipou, Jog Jotna, les dernières trouvailles des contestataires du régime », écrit EnQuête.

Au même moment, L’As informe que «Macky Sall remobilise ses troupes » avec des audiences tous azimuts au Palais.

Le Quotidien parle d’économie avec ce marché de gré à gré de 400 milliards. «La SAR (société africaine de raffinage) raffine dans l’illégalité », écrit le journal, soulignant que le Conseil d’administration n’est pas informé du contrat avec Oryx Sa et qu’une sommation interpellative est envoyée au Dg et au Pca.

« Formation aux métiers des hydrocarbures : L’Iran offre son savoir-faire », titre Le Soleil.

L’Observateur consacre sa Une au divorce annoncé entre l’homme d’affaires Serigne Mboup et son épouse Yaye Fatou Diagne qui précise : « Je vis toujours chez mon mari. Je ne regrette rien ».

Pour M. Mboup, « Yaye Fatou est une épouse exemplaire ».




Autres titres
Burkina-Faso Bousculade meurtrière: l’identité des victimes connue 
Gabon Le lycée d’excellence et la maternité Amissa au centre d’une visite 
Afrique de l'Ouest Enquête sur les prestations d’une filiale de Bolloré en Guinée et au Togo: le Groupe dément « formellement » avoir commis des irrégularités et fait des précisions (Communiqué) 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Sénégal Politique et agriculture meublent la Une des quotidiens sénégalais 
Sénégal Tour de cyclisme: 1097 km en des étapes de ligne et circuits fermés 
Sénégal La polémique sur la fin de la grève scolaire en exergue dans les quotidiens sénégalais 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires