Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Le procès de Barthélémy Dias s’offre les quotidiens sénégalais


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La presse quotidienne sénégalaise parvenue samedi à APA met en exergue le procès du maire socialiste de Mermoz-Sacré-Cœur, Barthélémy Dias, dont le délibéré est renvoyé au 17 avril 2018, après que le parquet a requis deux ans de prison.

« Le maire Barthélémy Dias jugé pour outrage à magistrat : Il risque 2 ans ferme », titre le quotidien national Le Soleil.

« Barth répète ses propos à la barre-Dias garde le rythme », lit-on à la Une du Quotidien, qui souligne que le Procureur requiert deux ans ferme.

Ce qui fait dire à Sud Quotidien que « Barthélémy Dias encourt 02 ans ferme ».

Dans L’As, Barthélémy Dias, affirme : « Je veux rester en prison auprès de (mon mentor politique) Khalifa Sall ».

Quoi qu’il en soit, L’Observateur écrit que «Barth reprécise ses propos, mais risque deux ans ».

« Outrage à magistrats : Barthélémy Dias risque deux ans ferme », ajoute Walfadjri.

Parlant de politique, EnQuête note : « Abdoulaye Wade et Idrissa Seck : Si proches, si loin ! »

« A l’orée de la présidentielle de 2019, les marchandages politico-électoralistes s’emballent. Un vent de décrispation souffle depuis ce 4 avril dans les relations souvent tumultueuses entre Idy et Wade », écrit le journal.

En vue de la présidentielle 2019, Walfadjri note un « temps des manœuvres » et informe Wade et Idy reprennent langue.

« Regroupement de partis politiques et d’organisations de la société civile contre le pouvoir de Macky Sall : Des opposants lancent l’opération Ninki-Nanka », titre Vox Populi.

L’As informe que « deux Chinois arrêtés par la Sûreté urbaine » pour traite de migrants et prostitution forcée.

Dans L’Observateur, « Diouf Sarr (ministre de la Santé et responsable politique) livre le capital santé du pays ».

« Nous ne craignons rien…L’opposition en place n’est pas celle qui peut ébranler notre régime. Il n’y pas péril en la demeure dans le secteur de la santé », affirme Abdoulaye Diouf Sarr.




Autres titres
Inter Le HCR et l'OCDE lancent un plan d'action pour stimuler l'emploi des réfugiés 
Côte D'Ivoire Addis-Abeba: La Ministre Mariatou KONE préside la cérémonie d’ouverture du deuxième forum des femmes leaders pour la transformation de l’Afrique 
Bénin La loi portant régime juridique du bail à usage domestique votée 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Sénégal Le gouvernement lance un ultime appel aux enseignants pour une reprise immédiate des cours (communiqué) 
Sénégal La mise en demeure du gouvernement aux enseignants grévistes à la Une 
Sénégal Politique et agriculture meublent la Une des quotidiens sénégalais 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires