Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso Ministère de la Défense: premier CASEM de l’année 2018


Sécurité

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Ministere-de-la-Defense:-premier-CASEM-de-l-annee-2018

Le ministère de la Défense nationale et des anciens combattants tient son 1er conseil d’administration de l’année 2018 ce vendredi 16 mars 2018 au sein dudit ministère situé à Ouaga 2000. Au cours de ce premier CASEM, l’accent est mis sur le Plan stratégique 2018-2022 pour la réforme des Forces armées nationales (PSR 2018-2022).

C’est sous haute surveillance que le 1er CASEM du ministère de la nationale et des anciens combattants s’est ouvert à Ouagadougou ce vendredi 16 mars. Ce CASEM se penche essentiellement sur le Plan stratégique 2018-2022 pour la réforme des Forces armées (PSR 2018-2022), le code d’éthique du personnel civil de la défense et les annuaires 2016 dudit ministère. Adopté par décret le 12 décembre 2017, la présentation et la validation des activités 2018 du PSR 2018-2022 devrait lui permettre de démarrer effectivement. C’est après un diagnostic complet du fonctionnement de l’armée burkinabè depuis sa création et pour permettre son adaptation à l’évolution sociopolitique que ce plan a été élaboré pour corriger les dysfonctionnements observés en vue de construire une armée professionnelle, opérationnelle et républicaine en phase avec les ambitions du Burkina Faso. Ce plan qui comprend 03 axes, 17 programmes, 63 actions et 256 activités devra permettre dans les cinq années à venir, de renforcer l’éthique et la déontologie militaire, la gouvernance militaire et la responsabilité.

Le 1er CASEM 2018 intervient deux semaines jour pour jour après les attaques terroristes du 2 mars à Ouagadougou. Le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, Jean-Claude BOUDA a donc, avant de prononcer son discours, demandé une minute de silence en l’honneur des braves soldats tombés sur le champ de l’honneur, présenté ses condoléances aux familles éplorées et souhaité prompt rétablissement aux blessés.

L'AUTEUR
Service d’Information du Gouvernement


Autres titres
République Centrafricaine Vers la mise en place de forces de défense et de sécurité plus professionnelles en RCA 
République Centrafricaine La « flamme de la paix » brûle à Berberati mettant fin au programme CVR 
République Centrafricaine Le Conseil de sécurité demande aux groupes armés de déposer les armes 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso Société civile et administration publique au menu des journaux burkinabè 
Burkina-Faso Semaine nationale de l’Information et de l’Orientation, 3e édition : « Informer, conseiller et orienter les nouveaux bacheliers » 
Burkina-Faso Adoption de la création de l’Agence nationale de régulation pharmaceutique 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires