Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Le non-lieu d’Aïda Ndiongue se paie la Une des quotidiens sénégalais


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

L’ancienne sénatrice libérale, Aïda Ndiongue, qui a obtenu hier un non-lieu de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), fait la Une des quotidiens sénégalais parus mardi.

«Inculpation pour enrichissement illicite : Aïda Ndiongue, un non-lieu après quatre ans de traque…et 17 prolongations d’instruction», titre Vox Populi.

Ce journal recueille la réaction de Me Seydou Diagne, avocat de Mme Ndiongue, qui estime que «pour une fois, la justice sénégalaise est indépendante et impartiale».

«Non-lieu après 17 renvois : La CREI lave Aïda Ndiongue», titre L’As, rappelant qu’elle a été inculpée et placée sous contrôle judiciaire depuis mars 2014 par la CREI qui la poursuivait pour 41 milliards f cfa.

Pour Le Quotidien, la CREI ordonne le non-lieu et Aïda Ndiongue recouvre ses bijoux.

«Aïda Ndiongue tient son non-lieu», ajoute L’Observateur, dans lequel journal, l’avocat Me Mbaye Jacques Ndiaye précise qu’ «elle ne demandera aucun dédommagement».

De son côté, Walfadjri affiche «ce rapport qui sauve Aïda Ndiongue» dans l’affaire des produits phytosanitaires du Plan Jaxaay.

Au même moment, Libération informe qu’après son non-lieu, «Aïda Ndiongue empoche 09 milliards du Trésor ivoirien».

Nos confrères expliquent que l’ancienne sénatrice avait fait une souscription de 08 milliards f cfa arrivée à terme depuis 2017, mais l’argent, viré à Dakar avec un bénéfice de 1 milliard, était bloqué.

«Elle a acheté sa maison des HLM en…1974 en payant 10.000 f cfa/mois», précise Libération.

Dans L’As, Macky Sall parle des accidents de la circulation et affirme : «Il faut que les gens respectent le Code de la route».

«Contre la recrudescence des accidents de la route, note Le Soleil, bientôt des mesures fortes».

En politique, Sud Quotidien traite de «la guéguerre au sein du parti présidentiel» et qualifie l’APR (Alliance pou la République) d’ «armée mexicaine de Macky».

«Macky et la présidentielle de 2019 : La menace interne», lit-on dans EnQuête, soulignant que des responsables de ce parti, dont Me Alioune Badara Cissé, Mimi Touré sont en divergence.

Ce faisant, le journal estime que «Macky Sall n’a pas à s’inquiéter que de l’opposition en 2019».

«Sous la menace d’une interpellation : Karim évite la France. A l’origine, une plainte de la compagnie propriétaire de son jet privé», titre Le Quotidien.




Autres titres
Burkina-Faso Le retrait des enfants et de femmes de la rue intéresse la presse en ligne burkinabè 
Maroc Enseignement, social et immigration au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Togo La politique s’offre la une de la presse électronique togolaise 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Sénégal Le soutien de Tivaouane à Macky Sall à la Une des quotidiens sénégalais 
Sénégal Le Communiqué du Conseil des ministres du 19 septembre 2018 
Sénégal La politique en vedette dans la presse sénégalaise 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires