Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali La présidentielle de juillet focalise l’attention de la presse malienne


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La présidentielle de juillet prochain et les candidatures qu’elle suscite notamment au sein de l’ADEMA, un parti qui s’apprêterait à quitter la mouvance présidentielle en vue de présenter son propre candidat, préoccupent essentiellement les quotidiens maliens parus ce vendredi.

‘’Présidentielle de juillet 2018, le comité exécutif de l’Alliance pour la démocratie au Mali (ADEMA) décide de désigner un candidat interne,’’ titre le quotidien l’Indicateur du renouveau. Et le journal d’ajouter : ‘’Comme réclamée par la base, la candidature interne de l’Adéma/PASJ à la présidentielle de juillet aura bien lieu. Le Comite exécutif a décidé du lancement dans un bref délai l’appel à candidature. Malgré l’agitation du ministre Adama Tiémoko Diarra, la décision a été prise et les choses vont aller, ont promis les opposants à IBK dès le 1er tour de la présidentielle’’.


L’éditorialiste du même quotidien, croyant savoir que cette décision pourrait savoir des conséquences sur l’ADEMA, écrit : ‘’ Alea jacta est (le sort en est jeté) aurait été prononcé par Jules César pour franchir le Rubicon. C’était en 45 avant Jésus-Christ. Cette sentence est d’actualité à l’Adéma/PASJ, où le CE a ignoré la menace à peine voilée du PM de sortir du gouvernement les ministres des partis membres de la CMP qui présenteraient un candidat contre le président sortant à la présidentielle de 2018.’’

Cette hypothèse est confirmée par l’Indépendant, un autre quotidien de la place, qui arbore cette Une : ‘’Suite à la décision du comité exécutif de l’ADEMA de présenter un candidat à la présidentielle du 29 juillet prochain : un réajustement ministériel attendu dans les prochains jours’’.

Estimant que cette décision relancerait du coup l’intérêt du scrutin du 29 juillet prochain, l’Indépendant affirme : ‘’Le réajustement ministériel s’impose, car avec cette option, l’ADEMA se trouve de fait dans une posture d’opposant…’’

En clair, il s’agit de sortir du gouvernement les 4 ministres de l’ADEMA. L’ADEMA est le plus grand parti allié du rassemblement pour le Mali (RPM, parti au pouvoir).

Sur un tout autre plan, l’Essor se fait l’écho de la visite du président Ibrahim Boubacar Keita à Koutiala où, informe le quotidien gouvernemental, le chef de l’Etat lancera la construction ‘’ d’infrastructures qui vont changer la vie des populations’’.



Autres titres
Sénégal La politique fait les choux gras de la presse sénégalaise 
Côte D'Ivoire Kobenan Adjoumani en vedette à la Une des journaux ivoiriens 
Cameroun La presse camerounaise en mode diversité 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali 2ème tour de la présidentielle: le Communiqué du POCIM 
Mali Confirmation d’un second tour entre IBK et Soumaïla Cissé (Cour constitutionnelle) 
Mali Présidentielle 2018: la proclamation des résultats définitifs ce mercredi 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires