Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Côte D'Ivoire Un réseau international de trafiquant d’ivoire mis hors d’état de nuire par les services de sécurité du ministère de l’intérieur et de la sécurité


Environement

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Un-reseau-international-de-trafiquant-d-ivoire-mis-hors-d-etat-de-nuire-par-les-services-de-securite-du-ministere-de-l-interieur-et-de-la-securite

Une opération de l’Unité ivoirienne de Lutte contre les Crimes Transnationaux (UCT), unité mixte des forces de sécurité placée sous le commandement de Sidiki DIAKITE, le ministre de l’intérieur et de la sécurité, vient de démanteler un important réseau international de trafiquant d’ivoire qui, s’apprêtait à faire sortir du territoire ivoirien depuis San Pedro, environ 500 kilos d’ivoires et, 600 kilos de cailles de pangolin.

Grâce au professionnalisme des hommes de l’UCT qui doublé du renseignement et des investigations, six (06) individus de nationalité vietnamienne, Chinoise, Guinéenne et ivoirienne qui étaient au cœur de ce trafic, ont pu être interpellés et seront prochainement remis aux mains de la justice ivoirienne.

A cette occasion, le Ministre DIAKITE qui a rendu visite aux hommes du commissaire Adomo Bonaventure, chef de l’unité UCT, est revenu sur les importants défis sécuritaires sur lesquels l’Etat entend jouer son rôle régalien avant de mettre l’accent, sur l’efficacité de nos différents services de sécurité, mais aussi sur le travail de synergie d’action entre les services de l’État, notamment le ministère des eaux et forêts et, l’ONG internationale Eagle qui appuie la lutte contre le trafic des espèces menacées pour assurer la lutte contre le commerce illégal d’ivoire et autres formes de braconnage.

Au vu des résultats des enquêtes menées avec beaucoup de succès et de professionnalisme par les services de l’UCT, il ressort que ces produits de faune sauvage interdits, allaient être exportés vers le Cambodge et, provenaient en partie de la Cote d’ivoire, mais aussi de pays de l’Afrique centrale et du Nigéria.

Rappelons que l’unité UCT de la Cote d’ivoire comme celle du Libéria, de la Sierra Léone et de Guinée Bissau, est une initiative de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest, le Département des Opérations de Maintien de la Paix (DPKO) et l’Organisation internationale de Police criminelle (Interpol) lancé en 2009 dans le cadre d’un programme commun au sein de La CEDEAO et, intitulé « initiative pour la côte ouest Africaine (WACI) »

En plus de onze (11) mois d’activité, l’UCT de Côte d’ivoire a mené plus de 228 opérations qui se sont soldés par l’interpellation et le déferrement devant le procureur de la République, de plus de 414 individus dont 343 hommes et 71 femmes, la saisie de plusieurs tonnes d’ivoires et autres produits de la faune.

Le Ministre DIAKITE a indiqué que le ministère de l’intérieur et de la sécurité à travers l’UCT, dans le cadre de la coopération inter-Etat et avec Interpol, va accentuer la lutte contre le braconnage illégal et tenter de démanteler ce trafic qui a des racines à l’étranger.Une opération de l’Unité ivoirienne de Lutte contre les Crimes Transnationaux (UCT), unité mixte des forces de sécurité placée sous le commandement de Sidiki DIAKITE, le ministre de l’intérieur et de la sécurité, vient de démanteler un important réseau international de trafiquant d’ivoire qui, s’apprêtait à faire sortir du territoire ivoirien depuis San Pedro, environ 500 kilos d’ivoires et, 600 kilos de cailles de pangolin.

Grâce au professionnalisme des hommes de l’UCT qui doublé du renseignement et des investigations, six (06) individus de nationalité vietnamienne, Chinoise, Guinéenne et ivoirienne qui étaient au cœur de ce trafic, ont pu être interpellés et seront prochainement remis aux mains de la justice ivoirienne.

A cette occasion, le Ministre DIAKITE qui a rendu visite aux hommes du commissaire Adomo Bonaventure, chef de l’unité UCT, est revenu sur les importants défis sécuritaires sur lesquels l’Etat entend jouer son rôle régalien avant de mettre l’accent, sur l’efficacité de nos différents services de sécurité, mais aussi sur le travail de synergie d’action entre les services de l’État, notamment le ministère des eaux et forêts et, l’ONG internationale Eagle qui appuie la lutte contre le trafic des espèces menacées pour assurer la lutte contre le commerce illégal d’ivoire et autres formes de braconnage.

Au vu des résultats des enquêtes menées avec beaucoup de succès et de professionnalisme par les services de l’UCT, il ressort que ces produits de faune sauvage interdits, allaient être exportés vers le Cambodge et, provenaient en partie de la Cote d’ivoire, mais aussi de pays de l’Afrique centrale et du Nigéria.

Rappelons que l’unité UCT de la Cote d’ivoire comme celle du Libéria, de la Sierra Léone et de Guinée Bissau, est une initiative de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest, le Département des Opérations de Maintien de la Paix (DPKO) et l’Organisation internationale de Police criminelle (Interpol) lancé en 2009 dans le cadre d’un programme commun au sein de La CEDEAO et, intitulé « initiative pour la côte ouest Africaine (WACI) »

En plus de onze (11) mois d’activité, l’UCT de Côte d’ivoire a mené plus de 228 opérations qui se sont soldés par l’interpellation et le déferrement devant le procureur de la République, de plus de 414 individus dont 343 hommes et 71 femmes, la saisie de plusieurs tonnes d’ivoires et autres produits de la faune.

Le Ministre DIAKITE a indiqué que le ministère de l’intérieur et de la sécurité à travers l’UCT, dans le cadre de la coopération inter-Etat et avec Interpol, va accentuer la lutte contre le braconnage illégal et tenter de démanteler ce trafic qui a des racines à l’étranger.

L'AUTEUR
Ministère


Autres titres
Afrique de l'Ouest Vague de chaleur: des mesures pour la surmonter 
Burkina-Faso 18ème Conférence des chefs d’État et de gouvernement du CILSS: les grands chantiers du nouveau Président en exercice 
Burkina-Faso Journée mondiale des zones humides 2018: déclaration du ministre en charge de l’environnement 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Côte D'Ivoire Politique/ Mamadou TOURE à propos de la communication du RDR : « Tout va changer… » 
Côte D'Ivoire Bitumage, électrification, eau potable: ces travaux de Mambé pour le développement dans le district d’Abidjan 
Côte D'Ivoire L’élection des sénateurs en exergue à la Une de la presse ivoirienne 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires