Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Sécurité, politique et processus de paix au menu des quotidiens


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La politique et les questions sécuritaires occupent ce mercredi la vitrine des quotidiens maliens parvenus à APA.

Présentant ses vœux à la presse, l’ancien premier ministre Modibo Sidibé, aujourd’hui opposant, déclare dans les colonnes du quotidien privé l’Indépendant que « le régime a perdu la légitimité et la crédibilité à conduire les affaires de ce pays », rapporte le quotidien l’Indépendant.


Le quotidien Le Républicain lui aussi traite de politique avec en une le 57ème anniversaire de l’armée malienne. Le chef du parti d’opposition PARENA (parti pour la renaissance nationale émet à ce propos un doute sur la bonne gestion des fonds alloués à l’armée.

« Le PARENA s’interroge sur l’utilisation à bon escient des ressources financières destinées à nos forces armées notamment sur l’utilisation des 1230 milliards de francs CFA alloués au titre de la Loi d’orientation et de programmation militaire, » déclare de son côté Tiébilé Dramé, le président du parti dans le Républicain. Il pointe l’inefficacité de cette armée à combattre et à endiguer le terrorisme et l’insécurité dans le nord et le centre du pays.

Restons dans le chapitre sécuritaire, mais cette fois avec un autre journal. Le quotidien le Pays croit savoir que « les interrogatoires ont commencé hier pour les 37 gendarmes déserteurs arrêtés » la semaine dernière près de Bamako.

« Nous avons commencé les dépositions aujourd’hui. Ce sont des militaires de l’armée de l’air qui sont chargé de nous interroger. Nous sommes détenus illégalement » a déclaré un des gendarmes détenus au quotidien Le Pays. Evoquant leur sort, le journal écrit : « on parle de sanctions disciplinaires pour le moment. »

Processus de paix : rien ne va plus entre les mouvements sédentaires de la résistance. C’est du moins ce que rapporte le quotidien l’Indicateur du Renouveau.

En effet « La Coordination des mouvements et forces patriotiques de la résistance (CMFPR) dénonce l’exclusion des communautés sédentaires dans la mise en œuvre de l’Accord de paix issu du processus d’Alger. C’était hier lors d’une conférence de presse tenue à la Maison de la presse,’’ indique le journal.

Ils ont étalé au grand jour les querelles internes qui les divisent. ‘’Les coordinateurs régionaux des Mouvements de la CMFPR retirent leur confiance au porte-parole circonstanciel, Maitre Harouna Toureh, qui a complètement démérité,’’ a indiqué faction dissidente qui était face à la presse et d’après l’Indicateur du renouveau.

Pour rappel le CMFPR est signataire de l’accord pour la paix et la réconciliation signé en 2015 entre le gouvernement et les groupes armés du nord du pays.



Autres titres
Maroc Politique, économie et social au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Côte D'Ivoire Justice, sport et politique alimentent la Une des journaux ivoiriens 
Afrique La lutte contre le changement climatique pourrait causer la perte de 350 000 emplois en Afrique ! 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali Devoir de mémoire à l’égard du Père de l’indépendance du Mali, feu Président Modibo Keïta 
Mali Ramadan 2018: IBK exhorte à la prière pour le retour de la paix au Nord du pays 
Mali Inauguration par le Président de la République d’une usine de pointe pour la production de médicaments à Sanankoroba 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires