Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Burkina-Faso La session municipale tendue à Ouagadougou fait la Une des quotidiens burkinabè


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

La situation au conseil municipal de Ouagadougou, marquée par l’interruption, la veille, de la première session de l’année suite à un désaccord entre conseillers municipaux de la majorité et leurs collègues de l’opposition, constitue le principal sujet à la Une des quotidiens burkinabè parvenus à APA, ce vendredi matin.

«Commune de Ouagadougou: Une session mouvementée à la mairie centrale», arbore en manchette le quotidien national Sidwaya qui relate que l’enceinte de la mairie centrale de Ouagadougou était dans une ambiance surchauffée, hier jeudi.

Pour sa part, Le Pays, fait remarquer qu’«une session a failli virer au pugilat», montrant l’image de manifestants et celle du maire centrale de Ouagadougou, Roland Armand Béouindé.

L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè titre: «Conseil municipal de Ouagadougou: Comme un petit air d’insurrection».

Le journal rapporte que par des coups de sifflet accompagnés de cris, les conseillers des groupes municipaux de l’opposition ont œuvré à la suspension de la première session de l’année du conseil municipal.

L’Observateur Paalga croit savoir que la pomme de discorde a résidé dans l’ordre du jour de la rencontre. «Les manifestants ont dit s’opposer à des projets de délibération inscrits à l’ordre du jour et qui devaient être examinés et adoptés au cours de cette session», renchérit le confrère.

A ce sujet, le journal Le Quotidien est davantage précis quand il affiche : «Passage des marchés de gré à gré de 500 millions à 1 milliards de FCFA par le conseil municipal de Ouagadougou : l’opposition rejette la révision de la procédure».

C’est à juste titre que Aujourd’hui au Faso, autre quotidien privé, parle de «velléité de marchés d’1 milliards de gré à gré à la mairie de Ouaga».

Les journaux sont également revenus sur les crises sociales, notamment les négociations en cours entre les syndicats et le gouvernement.

Ainsi, Sidwaya mentionne : «Application de la fonction publique hospitalière: les négociations suspendues à la période d’échelonnement».

De son côté, L’Observateur Paalga, dans sa rubrique hebdomadaire ‘’Une lettre pour Laye’’, croit savoir «ce que le gouvernement propose aux enseignants».

Quant à Le Quotidien, il évoque le cas de l’élève blessé mardi dernier à Boussé au cours d’une manifestation, en mentionnant en manchette: «De Boussé au CHU Blaise Compaoré/Ouaga: Sur les traces de l’élève blessé par balles».



Autres titres
Mauritanie Le HCR se félicite de la délivrance de certificats de naissance aux réfugiés maliens au camp de Mbera 
Au Soudan du Sud, les menaces à la liberté d’expression compromettent les efforts pour une paix durable (ONU) 
Sénégal Circulation interurbaine: vers l’interdiction de rouler la nuit 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Burkina-Faso FESTIMA: Dédougou attend 100 000 festivaliers et 2 500 masques 
Burkina-Faso Amnesty international et économie au menu des quotidiens burkinabè 
Burkina-Faso Procès du putsch de 2015: «Le peuple veut la vérité … alors qu’on laisse la justice faire son travail»: Sidnoma Franck Sankara 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires