Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Afrique Les rations alimentaires pour les réfugiés au Rwanda sont réduites en raison d'un manque d'argent


Société

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Les-rations-alimentaires-pour-les-refugies-au-Rwanda-sont-reduites-en-raison-d-un-manque-d-argent

Le Programme alimentaire mondial (PAM) et l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) ont lancé jeudi un appel aux bailleurs de fonds pour mettre fin à une réduction de 25% des rations alimentaires distribuées à plus de 100.000 réfugiés au Rwanda depuis janvier.

Environ 130.000 réfugiés burundais et congolais dans des camps au Rwanda comptent sur l'aide humanitaire pour subvenir à leurs besoins alimentaires. Ils reçoivent du PAM des distributions mensuelles de nourriture ou des transferts en espèces afin qu'ils puissent acheter de la nourriture sur les marchés locaux.

« Nous remercions les bailleurs de fonds pour leur générosité et leur soutien continus, tout en les exhortant à continuer de financer l'aide humanitaire afin que nous puissions fournir aux réfugiés l'assistance dont ils ont besoin », a déclaré le Directeur du PAM au Rwanda, Jean-Pierre de Margerie, cité dans un communiqué de presse.

Les rations complètes pour les réfugiés fournissent 2.100 calories par personne et par jour, le minimum pour une vie saine. Jusqu'en novembre 2017, le PAM fournissait chaque mois 16,95 kilogrammes de nourriture à chaque réfugié, principalement du maïs, des haricots, de l'huile végétale et du sel. D'autres réfugiés ont reçu 7.600 francs rwandais (9 dollars) pour acheter de la nourriture sur les marchés locaux. Cependant, les pénuries de fonds ont forcé le PAM à réduire son aide en novembre et en décembre. La situation de financement est maintenant si mauvaise que depuis janvier, le PAM a réduit la taille des rations de 25%.

Cependant, les réfugiés identifiés comme particulièrement vulnérables, comme les enfants de moins de cinq ans, les écoliers, les femmes enceintes et allaitantes ainsi que les personnes vivant avec le VIH et les tuberculeux sous traitement reçoivent toujours une ration complète du PAM.

Le Ministère rwandais de la gestion des catastrophes et des questions des réfugiés et des agences des Nations Unies intensifient actuellement la mise en œuvre d'une stratégie commune permettant à un plus grand nombre de réfugiés de devenir autonomes et de contribuer au développement économique de leurs communautés hôtes.

« Aujourd'hui plus que jamais, il est temps de trouver des solutions novatrices et à long terme pour les réfugiés au Rwanda », a déclaré Ahmed Baba Fall, Représentant du HCR au Rwanda.

La stratégie vise notamment à créer un accès à des possibilités d'emploi formelles pour 60.000 réfugiés et à permettre qu'un nombre similaire puisse utiliser les services bancaires d'ici à la mi-2018.

Le PAM dépend entièrement de contributions volontaires pour ses programmes humanitaires et de développement. Si l'agence ne reçoit pas de nouveaux fonds, des réductions plus importantes de l'assistance pourraient être nécessaires dans les mois à venir. Environ 11 millions de dollars sont nécessaires pour rétablir le soutien total pour les six prochains mois.

De son côté, le HCR n'avait obtenu que 19% de ses besoins de financement totaux en décembre 2017, soit 20,3 millions de dollars sur 104,5 millions de dollars.



Autres titres
Côte D'Ivoire Les élections locales partielles de dimanche à la Une de la presse ivoirienne 
Burkina-Faso Patronat, justice et politique au menu des quotidiens burkinabè 
Maroc Divers sujets à la Une des quotidiens marocains 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Afrique Djibouti alloue un million de mètres carrés à l’Egypte pour la construction d’une zone logistique 
Afrique L’Union européenne interdit l’accès à son ciel à 78 compagnies aériennes issues de 13 pays africains 
Afrique Au Bénin, l’archevêque de Cotonou suspend un groupe de prière 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires