Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Mali Politique et force du G5 sahel à la une des journaux maliens


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens maliens de ce mardi traitent principalement de politique et des suites de la réunion ministérielle des pays sahéliens lundi à Bamako.

La clôture de cette rencontre, jugée capitale, est intervenue tard hier soir, empêchant plusieurs journaux de se faire l’écho des conclusions et décisions prises.

Seul à ne pas passer à côté, le quotidien public l’Essor titre : ‘’G5 sahel vers la pleine opérationnalisation’’. Le journal révèle que ‘’les documents relatifs à la création d’un mécanisme de mobilisation, de coordination et de gestion des contributions ont été adoptés.’’ Il s’agit notamment du fonds fiduciaire destiné à recevoir et gérer les fonds promis par les bailleurs et les partenaires.

Le quotidien privé nouvel Horizon titrant sur l’anniversaire de l’intervention française, arbore cette manchette : ‘’9 Janvier 2013-9Janvier 2018 : il y a 5 ans Konna tombait sous contrôle des djihadistes’’. Il faut rappeler que c’est la prise du contrôle de cette localité de la région de Mopti dans le centre du Mali qui a provoqué l’intervention militaire étrangère dirigée par la France pour reconquérir le nord du Mali alors occupé depuis 9 mois par des djihadistes.

En politique, le quotidien Info-Matin fait cette révélation : ‘’Assemblée nationale : Niamé Keita claque la porte du RPM.’’ Confirmant l’info, l’Indicateur du renouveau affiche : ‘’Rassemblement pour le Mali : Le général Niamé Kéita démissionne.’’ Le RPM, Rassemblement Pour le Mali est le parti au pouvoir d’où ce titre de l’Indépendant : ‘’Saignée au sein du parti présidentiel : le député Niamé Keita démissionne du RPM.’’ Figure bien connue de la politique malienne, Niamé Keita est ancien directeur général de la police.

En dehors de la démission de Keita, les quotidiens en donnent les possibles raisons. ‘’Même si l’ancien directeur de la police devenu député en 2013 ne s’est pas encore exprimé sur les raisons de cette démission fracassante, nos sources soutiennent qu’il ne soufflait plus dans la même trompette que son colistier Moussa Badiaga et certains responsables du bureau politique du RPM.’’

Le député démissionnaire a déclaré à l’Indicateur du renouveau : ‘’J’ai démissionné pour des raisons personnelles.’’ Et le confrère d’ajouter qu’à la question de savoir à quel parti qu’il va adhérer, Niamé Keita a botté en touche en déclarant : ‘’ce n’est pas l’ordre du jour pour le moment.’’



Autres titres
Sénégal Politique et affaire Khalifa Sall dominent la Une des quotidiens sénégalais 
Côte D'Ivoire Bédié et Soro se partagent la Une des journaux ivoiriens 
Maroc Politique, économie et enseignement au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Mali Foncier-agriculture-climat: Manifeste des exploitants agricoles familiaux aux candidats à la présidentielle malienne 
Mali Présidentielle 2018: deux jours chômées et payées pour le retrait des cartes d’électeurs 
Mali Communiqué de la cour constitutionnelle du Mali N°2018-11 : Relatif à l’élection du Président de la République (Scrutin du 29 juillet 2018) 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires