Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Guinée Le report de la visite en Guinée du Roi Mohamed VI en vedette dans la presse en ligne


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Le report de la visite du roi du Maroc, Mohamed VI, initialement annoncé en Guinée pour un séjour de 48 heures est largement commenté, ce mercredi, par la presse électronique guinéenne

« La visite du Roi Mohamed VI remise à plus tard », croit savoir Guinéenews.

Annoncé mardi, puis mercredi, le roi du Maroc n’arrivera en Guinée que courant du premier trimestre de 2018, rapporte Guinéenews, sans expliquer les motifs du report de cette visite royale.

« Le roi du Maroc était censé venir pour une visite de 48 heures à Conakry qui devait être ponctuée par l’inauguration de deux infrastructures financées par le Maroc, notamment un point de débarquement de pêche à Teminetaye et un centre de formation professionnelle », a encore ajouté le site.

« L’arrivée du roi du Maroc à Conakry reportée à janvier 2018 », a renchéri pour sa part Médiaguinée.

Comme annoncé par les organisateurs, le roi Mohamed VI du Maroc ne viendra pas finalement à Conakry cette année.

Le voyage, selon une note envoyée mardi à Mediaguinee, est reporté à janvier prochain, précise le site.

« Le Roi du Maroc - dont l’adhésion du pays à la CEDEAO n’est toujours pas actée pour cause de réticence de pays comme le Nigeria, la Côte d’Ivoire, le Ghana et aussi le Sénégal- n’entend pas s’avouer vaincu », a encore laissé entendre Médiaguinée.

« Audit à la FEGUIFOOT : pourquoi Blasco Barry et Morton Soumah sont toujours détenus? », s’interroge Africaguinée.

Selon ce confrère, Ibarhima Blasco Barry, ancien secrétaire général de la fédération guinéenne de football, et l’ex financier Morthon Sylla croupissent en prison depuis bientôt un mois sans jugement alors qu’ils ont payés chacun la caution de 100 millions pour obtenir leur libération provisoire.

« Ces deux anciens responsables de l’instance dirigeante du football guinéens sont accusés avec l’ancien président Salifou Camara « Super V » de malversation et détournement de plusieurs milliards de francs guinéens.

Selon nos informations, le juge en charge de ce dossier reste introuvable », renchérit le médium dans ses colonnes.



Autres titres
Guinée Les travaux de la route Gueckedou-Kondebadou lancés 
Congo RDC Dans l’est de la RDC, 1,5 million de personnes ont vu leurs foyers détruits ou endommagés (HCR) 
Maroc Migration, économie et condition féminine au menu des hebdomadaires et quotidiens marocains 
Plus de nouvelles



RECHERCHE
Guinée Les travaux de la route Gueckedou-Kondebadou lancés 
Guinée Compte rendu du conseil des ministres du 13 décembre 2018 
Guinée Conakry: perturbations de la circulation suite aux travaux de voiries 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires