Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Côte D'Ivoire Discours de Son Excellence Gilles Huberson, Ambassadeur de France, à l’occasion du lancement des travaux de réhabilitation de la route du Nord entre Bouaké et Ferkessédougou


Diplomatie

AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter |Imprimer
Discours-de-Son-Excellence-Gilles-Huberson,-Ambassadeur-de-France,-a-l-occasion-du-lancement-des-travaux-de-rehabilitation-de-la-route-du-Nord-entre-Bouake-et-Ferkessedougou

Monsieur le Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Monsieur le Ministre des Infrastructures Economiques, Mesdames et Messieurs les Ministres, Mesdames et Messieurs les Députés, Monsieur (ou Madame ?) le Président du Conseil régional, Monsieur (ou Madame ?) le Préfet, Monsieur (ou Madame) le Maire de Katiola, Mesdames et Messieurs les Directeurs généraux, Directeurs centraux et Chefs de Service, Messieurs les Rois et Chefs traditionnels, Messieurs les Chefs religieux, Mesdames et Messieurs des médias, Mesdames et Messieurs Honorables invités, en vos rangs, grades et qualités,

Je suis très heureux de lancer à vos côtés cet après-midi, Monsieur le Premier Ministre, les travaux de réhabilitation du tronçon de la route du Nord qui relie Bouaké à Ferkessédougou. Je sais que ces travaux sont très attendus des populations et des usagers ivoiriens comme des pays voisins et aura des retombées très positives à la fois économiques, sécuritaires et sociales.

Comme vous le savez, ces travaux sont financés à la fois dans le cadre du second Contrat de Désendettement et de Développement, le C2D, et par un prêt à l'Etat ivoirien de l’AFD, pour un montant total de 139 milliards de F CFA (212 millions d’euros). Ils s’inscrivent d’ailleurs dans la continuité des travaux de réhabilitation du tronçon Ferkessédougou - Ouangolodougou, plus au Nord, financés par le 1er C2D et pratiquement terminés.

Depuis la signature du premier C2D fin 2012, les appuis de la France au secteur des infrastructures routières de Côte d’Ivoire représentent un engagement cumulé de 347 milliards de FCFA (530 millions euros), en ajoutant les deux projets routiers et les affectations à des infrastructures routières des appuis budgétaires ciblés de 2013 à 2016. Ce montant significatif témoigne d’une part de la priorité que vous donnez, depuis plusieurs années, au développement des infrastructures fondamentales au développement de votre pays, et d’autre part de la volonté de la France de vous accompagner dans la mise en œuvre de cette stratégie.

Parmi les points d’affectation de ces financements, la route du Nord occupe une place prépondérante. Elle est en effet l’épine dorsale nord-sud, qui relie Abidjan et son port à Yamoussoukro la capitale, à Bouaké la deuxième ville du pays, à Ferkessédougou et à la région des Savanes en facilitant l’accès à Korhogo. Sa réhabilitation contribue à désenclaver les régions rurales productives, à fluidifier les échanges, à sécuriser les usagers et à renforcer les liens entre le nord et le sud du Pays. Elle est donc essentielle à la cohésion économique, sociale et territoriale du pays.

Mais elle est également un vecteur prioritaire d’intégration économique et de paix à l’échelle régionale. Je suis bien conscient des bénéfices partagés des échanges accrus entre la Côte d’Ivoire et le Sahel et l’importance d’un accès facilité à la mer pour le Burkina Faso et le Mali.

Les travaux que nous lançons aujourd’hui permettront de réhabiliter intégralement le tronçon Bouaké-Ferkessédougou, long de 220 km, et de réaliser des voiries importantes des villes traversées que sont Katiola, Fronan, Niakara, Kanaholo et Tafiré.

Les travaux de réhabilitation de l’infrastructure sont prévus en deux lots distincts correspondant aux sections Bouaké-Kanaholo (long de 124 km et financé sur le prêt AFD) et Kanaholo-Ferké (long de 96 km et financé sur 2ème C2D). Le premier lot de travaux sera réalisé par le groupement Bouygues TP / DTP/ COLAS Afrique et COLAS Projects et le second par le groupement RAZEL / SOGEA SATOM. Le maître d'œuvre des travaux est le cabinet Louis Berger.

Je me réjouis de voir autant d’expertise française mobilisée car je sais pouvoir compter sur l’excellence de leur savoir-faire pour garantir à la fois le meilleur service aux usagers et la condition première de durabilité de cet investissement. Je sais que vous construirez cette route comme si elle menait à votre maison. Et je sais aussi que nous en serons tous fiers car c'est aussi l'image de la France dont il s'agit.

Si la qualité et la robustesse des infrastructures qui seront réalisées sont un engagement, elles ne suffisent malheureusement pas à garantir que cette route dure très longtemps. Car la maitrise des charges à l'essieu des camions est l'autre préalable pour une durabilité maximale. Chers usagers, chers transporteurs, merci de respecter ces infrastructures mises à votre service, ne dépassez pas les charges à l'essieu prévues par la règlementation de l'UEMOA, c'est votre route.

De même, je lis les journaux tous les jours et constate le nombre important d'accidents de circulation. Je demande qu'un effort soit fait sur ce sujet, notamment pour ce qui concerne les traversées des villes et villages.

Enfin, je ne souhaite pas conclure sans saluer le travail de toutes les équipes qui ont contribué à la préparation de ce projet et qui contribueront à sa réalisation. Je salue particulièrement votre engagement Monsieur le Premier Ministre, et celui de Monsieur le Ministre des Infrastructures Economiques, ainsi que des équipes qui vous entourent, au service permanent du développement de la Côte d’Ivoire. Je me permets de citer l’AGEROUTE, la Cellule de Suivi de Projets du Ministère des Infrastructures Economiques, ou encore le Secrétariat Technique du C2D.

De même, je me réjouis par avance du lancement prochain des travaux de réhabilitation du pont Houphouët-Boigny à Abidjan, qui s’inscrivent très exactement dans la continuité de ceux qui nous rassemblent aujourd’hui et qui impliquent les mêmes équipes.

Je vous prie de croire, Monsieur le Premier Ministre, à l’engagement renouvelé et renforcé de la France à vos côtés dans l’atteinte des objectifs de développement du pays.

Je vous remercie de votre attention.



Autres titres
Maroc SAHARA OCCIDENTAL: MANOEUVRES ALGÉRIENNES OBSCURES 
Maroc Discours de la Princesse Royale Lalla Hasna à la COP 23 à Bonn 
Burkina-Faso Le président français attendu à Ouagadougou du 27 au 29 novembre 2017 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Côte D'Ivoire Ouattara, Soro et Gbagbo se partagent la Une des journaux ivoiriens 
Côte D'Ivoire Communiqué du conseil des ministres du Mercredi 22 Novembre 2017 
Côte D'Ivoire Evacuation humanitaire de migrants en détresse/ Le MIAIE et l’OIM mettent les bouchées doubles: 321 retours volontaires en moins d’une semaine 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires