Choix de l'éditeur  | Version digest   
Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  
L'actualité de toute l'Afrique en continu
Home | Politique | Sport | Société | Economie | Revue de presse | Opinions   

Sénégal Le sermon du Khalife des mourides aux hommes politiques en exergue


Société

Apanews | | Commenter |Imprimer

Les quotidiens sénégalais parvenus vendredi à APA mettent en exergue le sermon du Khalife général des mourides, Serigne Sidy Makhtar Mbacké, aux hommes politiques, hier lors de la cérémonie officielle du 123ème Magal de Touba.

«Impossibilité d’avoir un dialogue politique au Sénégal-Le Khalife fait la leçon», rapporte EnQuête.

Dans ce journal, le marabout tance les politiciens et affirme : «Vous ne cessez de dire que vous avez créé vos partis pour être au service des populations…Un homme qui aspire à diriger un pays doit commencer par unir et non diviser».

Réagissant à cette sortie de Touba sur le dialogue politique, Madické Niang, président du groupe parlementaire du Parti démocratique sénégalais (Pds, opposition) affirme que «si le président refuse de s’asseoir avec son opposition, je vous jure qu’il le regrettera».

«Dialogue politique-Le sermon de Serigne Sidy Mokhtar», titre Walfadjri qui fait état de «difficile compromis» entre le pouvoir et l’opposition.

Pour ce dialogue, nos confrères informent que le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, prend date le 21 novembre, mais que l’opposition fixe ses conditions.

Pourtant, Le Soleil indique que «le Khalife général encourage pouvoir et opposition à dialoguer».

Toutes choses qui font dire à Sud Quotidien que «le Khalife invite la classe politique au dialogue».

«L’appel de Touba» pour la pacification de l’espace politique fait la Une du Quotidien, dans lequel journal, Serigne Bas Abdou Khadre demande aux politiciens d’arrêter d semer la discorde.

Les quotidiens traitent également du match Sénégal-Afrique du Sud, programmé aujourd’hui à 17h à Polokwane.

«Af Sud-Sénégal : Le peuple veut la qualif’», titre Stades, soulignant que Diafra Sakho est la pointe d’espoir du Sénégal.

«Eliminatoires mondial 2018-Af-Sud-Sénégal : La faim de l’histoire», lit-on dans L’Observateur.

Ce journal ajoute : «Aliou Ciss et la prédiction de Bruno Metsu. Vendredi de la Tanière, un jour de gloire. Les trois flèches empoisonnées de Baxter pour anéantir le rêve sénégalais».

Pour Le Témoin, «les Lions sont si près de la Russie».




Autres titres
Maroc Religion: Invocation de Allah ce vendredi en vue de la tombée de pluies 
Sénégal L’engagement de Tivaouane pour la réélection de Macky Sall en exergue 
Burkina-Faso Grève, société et campagne agricole au menu des journaux burkinabè 
Plus de nouvelles





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant :
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle
RECHERCHE
Sénégal L’engagement de Tivaouane pour la réélection de Macky Sall en exergue 
Sénégal Macky Sall ne veut pas confier la gestion des terres aux collectivités locales 
Sénégal Le communiqué du Conseil des ministres du 22 novembre 2017 

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

CONTRIBUTIONS
► OPINIONS
► CHRONIQUES
► ANALYSES
► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad

© EXIN MEDIA. | Contactez-nous | Mention légale | Partenaires